Publié par Gaia - Dreuz le 3 décembre 2021

Source : Midilibre

Connu sous le pseudo « Ulcan », Grégory Chelli un pirate franco israélien est jugé à compter de ce jeudi 2 décembre à Paris pour plusieurs cyberharcèlements. 

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

C’est un pirate bien connu pour ses nombreux cyberharcèlements, Grégory Chelli alias « Ulcan » comparait ce jeudi 2 décembre au tribunal judiciaire de Paris. Âgé de 39 ans il est jugé pour cinq plaintes concernant des appels téléphoniques malveillants, rapporte Telerama.

De quoi est-il accusé ? 

Comme le rapporte France Inter, Ulcan aurait ciblé des personnalités qu’il aurait choisies en raison de leur positionnement sur le conflit israélo-palestinien. Il aurait pratiqué la méthode du swatting, le fait d’alerter les forces de l’ordre pour qu’elles interviennent chez une personne pour des faits imaginaires. 

Plusieurs personnes de notoriété publique auraient été victimes de cette pratique. Martine Aubry a notamment été visée. Après des bombardements de la bande de Gaza, elle avait mis « en veille » le jumelage entre Lille et une ville israélienne. Peu après, la politique avait été la cible d’une intervention de la police en nombre devant son domicile. 

Cinq plaintes jugées

Le journaliste et chroniqueur Pierre Haski a aussi été visé par ce type d’attaque. Lors des faits présumés il était directeur de publication de Rue 89, un média en ligne. « Le principe, c’est que l’on pirate son téléphone, on appelle les policiers et on indique que l’on a tué sa femme à coups de couteau ou d’autres horreurs du même genre. Bien évidemment, les policiers débarquent en force, avec tous les moyens qui s’imposent pour un forcené », dénonce l’avocat de Pierre Haski, cité par nos confrères. 

Pas de présence à l’audience

Ce sont au total cinq plaintes qui seront jugées jeudi 2 et vendredi 3 décembre. Le pirate est poursuivi pour « dénonciation de faits imaginaires et dénonciation calomnieuse ». Il encourt « cinq mois de prison et 7 500 euros d’amende » et « cinq ans de prison plus 45 000 euros d’amende ». Selon les informations de France Inter, le hacker ne devrait pas se présenter à l’audience. 

Par ailleurs, Grégory Chelli dit « Ulcan » est cité dans d’autres procédures, notamment pour le piratage des sites de Libération ou Radio France en 2014. Il sera aussi jugé pour la mort du père d’un journaliste du site Rue 89 qu’il aurait ciblé. 

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz