Publié par Salem Ben Ammar le 10 janvier 2022

Papa me manque maman depuis que les policiers sont venus nous annoncer sa mort, j'en dors plus la nuit dit un jeune ado à sa mère. 

Je comprends ta tristesse lui répond-elle, papa est en bonne santé, vit sa vie auprès d'Allah comme tous les martyrs morts pour sa noble cause. 

Son enfant tout surpris par la réponse insensée et irrationnelle de sa maman la regarde droit dans les yeux mais maman, ce n'est pas possible, j'hallucine, je ne veux pas croire de telles sottises, ne me dis pas qu'il ait sacrifié sa vie pour aller mener une double vie dans le ciel.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



Est-ce que tu es sûre que le paradis est un grand bordel ? Je ne peux et ne veux pas le croire. 

La réalité est là et tu dois venir aux évidences et admettre qu'il ne tenait pas à nous et que c'est un père irresponsable et égoïste. Nous n'existions pas pour lui, s'il nous aimait il serait toujours là avec moi et n'aurait pas sacrifié sa vie pour satisfaire ses pulsions libidinales fantasmagoriques.

Maudit cet Allah qui lui avait fait croire que la vraie vie n'est pas sur terre.

Pourquoi nous a-t-il créés si c'est pour nous faire dégouter de la vie sur terre ?

Il me prive à tout jamais de l'affection de mon papa. Quel malheur pour moi ! 

Non mon fils c'est Haram de dire ça, ton père a été touché par la grâce d'Allah, il ne pouvait pas résister à son appel. Il n'était pas allé de lui-même au combat. Comme tout bon musulman quand l'heure du combat sonne, il n'est plus maître de son destin. Il doit y aller pour payer de sa vie sa dette envers Allah qui a une hypothèque sur chacun d'entre nous.

Foutaises et balivernes, je ne peux pas concevoir que tu puisses être idiote et irréfléchie à ce point maman. Il est parti sans penser à toi et à moi. Sans cet Allah de malheur qui a abusé de la naïveté de mon père,  jamais il ne serait devenu terroriste en imaginant qu'en répandant la mort autour de lui il va toucher une gratification divine.

Maman tu dois savoir que tous les terroristes qui sont partis ne sont jamais revenus sur terre pour témoigner de la véracité de ses promesses. 

Je suis triste pour nous deux, mais au fond je plains mon père d'avoir été un idiot de première.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l'année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz