Publié par Dreuz Info le 26 janvier 2022

« En l’espace de quatre jours, le nombre d’enfants souffrant de cas graves de COVID-19 a doublé« , a déclaré ce mercredi 26 janvier le professeur Tsachi Grossman.

Grossman, qui est président de l’Association des pédiatres a déclaré que ses services sont en train de perdre le contrôle de la situation :

« En quatre jours, le nombre d’enfants en situation difficile a doublé ».

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



Grossman, président de l’Association des pédiatres et membre de Tsahal, a vivement critiqué ce mercredi matin le projet d’annuler le confinement des enfants, qui devrait commencer demain, comme l’ont décidé le cabinet corona et Naftali Bennett.

Dans une interview accordée à Network B, Grossman a déclaré :

« Au sein de l’association, nous tirons la sonnette d’alarme et recommandons de ne pas annuler le confinement des enfants demain. En quatre jours, on a observé un doublement du nombre d’enfants dans un état critique. Nous sommes très inquiets de l’évolution de la situation.

Le professeur Grossman, qui est également membre du personnel chargé de la gestion des pandémies, a ajouté à la chaîne Kan Bet :

Même les hauts fonctionnaires du ministère de la Santé sont favorables, il n’est pas trop tard pour faire marche arrière. Il est possible que nous commencions ces deux derniers jours à répéter ce qui a été observé dans l’hospitalisation des enfants en Grande-Bretagne. »

  • En début de semaine, malgré une augmentation du nombre de cas en Israël et dans le monde, et une augmentation du nombre d’enfants hospitalisés avec le COVID-19 en Israël, l’Association que préside Grossman n’a pas jugé qu’il fallait retarder la mise en œuvre du plan de retour à l’école.
  • Cependant, mardi soir, ils ont été informés que les services pédiatriques avaient atteint un point de crise, et ont changé d’avis.
  • Expliquant le changement si rapide de sa position, le professeur Grossman a déclaré :

« Les choses changent rapidement dans cette pandémie. Hier soir, nous avons parlé entre nous, au sein de l’Association pédiatrique, du nombre d’enfants hospitalisés – environ 130 hospitalisés, dont 20 dans un état grave. Il y a quatre jours à peine, il y en avait 11 dans un état grave. En quatre jours, nous avons vu doubler le nombre d’enfants hospitalisés dans un état grave.

Nous sommes très préoccupés par le fait de commencer le plan de retour à l’école, et lors d’une discussion hier entre les responsables des services pédiatriques, des voix ont parlé de la crise dans les services…

Et au cours des douze dernières heures, nous avons été appelés par nos collègues sur le terrain et ils nous ont dit : « Arrêtez ! ».

© Equipe de rédaction Israël 24/7

Source : https://www.0404.co.il/

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex