Publié par Drieu Godefridi le 30 janvier 2022

Les ‘antivaxx’ sont si vociférant qu’on en oublie parfois qu’ils sont aussi, dans nos pays, d’Israël aux États-Unis, très minoritaires et que la grande majorité de nos concitoyens ont fait le choix de la vaccination.

Je tiens à dire ici mon respect, ma considération et mon amour à tous ceux qui ont surmonté la répulsion qu’inspire naturellement le principe d’un vaccin, et le sentiment d’ ‘invincibilité’ dont sont investis ceux qui, comme moi, jouissent d’une santé plus que robuste.



Vous, et vous seuls, êtes le motif par lequel nous aurons finalement traversé cette pandémie en minimisant les phases de l’horrible et carcéral ‘lockdown’, appelé par litote ‘confinement’, sas dantesque vers l’enfer.

Aujourd’hui, du Royaume-Uni au Danemark, les pays qui abolissent les restrictions liées au COVID sont tous des pays massivement vaccinés ET massivement ‘boostés’. Oui, le ‘boost’ est efficace contre Omicron ; toujours de façon insuffisante on voudrait la perfection, mais il est efficace, en attestent de façon indubitable les données publiées par 200 pays dans le monde, de Singapour au Royaume-Uni.

N’était ce geste foncièrement altruiste, intelligent, de confiance en la science et donc finalement beau, qui est le fait de se faire vacciner dans le contexte d’une pandémie, même le très peu virulent Omicron aurait fini par engorger nos hôpitaux.

D’autres motifs d’optimisme surgissent, tels la mise au point d’un vaccin universel (efficace contre la plupart des variants qui pourraient survenir), la commercialisation de remèdes curatifs désormais validés, etc.

Cette crise aura montré le museau hideux de l’égoïsme et de la bêtise ivre d’elle-même (Moi-Soleil).

Elle aura aussi révélé des trésors d’altruisme, et de génie scientifique.

Virus chinois, vaccin occidental : l’Occident n’a pas à rougir de son bilan.

Les débats sur la vaccination des enfants et la vaccination obligatoire, me paraissent tardifs et périmés.

En attendant, bien sûr, que la facture soit présentée à la Chine ; mais c’est un autre sujet.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Drieu Godefridi pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

67
0
Merci de nous apporter votre commentairex