Publié par Gertrude Lamy le 12 janvier 2022

Source : Public

En déplacement dans les Alpes-Maritimes, Emmanuel Macron a dû faire face à une drôle de remarquer de la part d’une manifestante anti-vaccin. Le chef de l’Etat répondant avec beaucoup d’humour au « je t’emmerde » de celle-ci.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



Le message est passé. Emmanuel Macron se doutait bien, en lâchant son déjà tristement célèbre « je veux emmerder les non-vaccinés » au Parisien, que le retour de flamme allait être brutal. Le Chef de l’Etat déjà décrié par une partie des Français a un peu plus creusé le fossé avec l’opposition. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne garde pas son sang-froid et le sourire lorsqu’il doit faire face à des manifestants ayant envie de « l’emmerder » eux aussi. Preuve en est avec son dernier déplacement dans les Alpes-Maritimes. BFM TV dévoilant les images de cette sortie au village de Tende, plus d’un an après la tempête ayant fait des ravages, ce lundi 10 janvier. Une sortie durant laquelle le président de la République se faisait insulter par une « antivax ».

Alors qu’il s’octroyait un petit « bain de foule », une opposante arrivait devant lui pour lui tendre ses deux paumes de main devant son visage comme le notent nos confrères de Télé-Loisirs. Des paumes sur lesquelles était écrit un message plus que clair : « Je t’emmerde », en référence à la déclaration du Chef de l’Etat au sujet des non-vaccinés. N’y prêtant pas attention tout de suite, Emmanuel Macron se contentait de sourire en voyant le message qui lui était adressé et répondre dans un grand calme : « Merci, c’est gentil. Bon courage et protégez-vous surtout », et ajouter « Faites attention à vous et aux autres ». L’opposante lui répondant dans la même ironie : « Bien sûr ! ». Celle-ci, interrogée par BFM TV, expliquait son geste et faisait part de sa colère suite aux dernières décisions gouvernementales : « Je n’avais pas envie de lui dire quoi que ce soit, juste qu’il voit le message. J’avais envie de lui montrer ‘Je t’emmerde’, comme il a osé dire ‘Je vous emmerde tous’, à propos des non-vaccinés, ce qui n’est pas très correct dans la bouche d’un président ».

Un ras-le-bol tout à fait compréhensible après deux ans de cohabitation avec le Covid-19. Toutefois, il est toujours bon de rappeler qu’insulter le Chef de l’Etat peut parfois coûter très cher… Que l’on soit d’accord avec ses décisions ou non.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex