Publié par Gertrude Lamy le 11 janvier 2022

Source : Msn

Le médicament Ensovibep de l’entreprise Molecular Partners, sise dans le canton de Zurich, a franchi un obstacle majeur. Novartis veut faire avancer rapidement la production, ce qui fait aussi sonner les caisses de la petite entreprise de biotechnologie.



Bonne nouvelle pour les patients Covid! Novartis et son partenaire en biotechnologie, Molecular Partners, usine située à Schlieren, dans le canton de Zurich, ont atteint les objectifs fixés dans leur étude de phase II avec leur médicament contre le coronavirus.

L’Ensovibep a clairement réduit la charge virale des participants, ont annoncé les deux groupes lundi. Ce qui signifie que le médicament a très bien fonctionné chez les patients ambulatoires qui étaient évalués dans cette étude. Ceux qui se voient administrer de l’Ensovibep dans les sept jours suivant l’infection ou le diagnostic ont de très bonnes chances de guérir avec succès. De plus, «la nécessité d’une hospitalisation a diminué de 80%», se réjouit Thomas Schneckenburger, porte-parole de Molecular Partners.

Dans l’étude Empathy, l’Ensovibep a été comparé à un placebo pour le traitement du Covid-19. Le médicament contre le coronavirus aurait également atteint les objectifs secondaires qui avaient été fixés, tels que l’hospitalisation et/ou la visite aux urgences ou le décès. De même, l’Ensovibep a eu l’effet positif souhaité en ce qui concernait le «délai de récupération clinique soutenu». L’Ensovibep est enfin efficace contre tous les variants du virus, y compris Omicron.

Autorisation d’urgence

Novartis a annoncé qu’il visait un accès mondial accéléré, tout d’abord par le biais de la procédure d’autorisation d’urgence de la Food and Drug Administratioen (FDA) des Etats-Unis. Selon le communiqué, le groupe pharmaceutique suisse prend ainsi la responsabilité du développement, de la production, de la distribution et de la commercialisation de l’Ensovibep.

Pour Molecular Partners, cette étape signifie que l’entreprise recevra de Novartis un paiement d’étape de 150 millions de francs suisses. En outre, la société biopharmaceutique a droit à une redevance de 22% sur les ventes d’Ensovibep dans les zones commerciales.

La Confédération a déjà commandé 200’000 doses

La Confédération a également investi environ dix millions dans la poursuite du développement de ce médicament contre le Covid et s’est ainsi assuré l’accès au médicament. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a d’ores et déjà commandé 200’000 doses du produit et s’est octroyé un droit de livraison allant jusqu’à trois millions de doses supplémentaires.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex