Publié par Mauricette le 5 janvier 2022

Les jumeaux, âgés de plus de 70 ans, n’étaient pas vaccinés contre le Covid-19. Igor est décédé lundi 3 janvier, six jours après son frère Grichka.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Mais pourquoi donc les frères Bogdanoff ont-ils refusé de se faire vacciner ? Une position militante revendiquée ? Une trop grande confiance dans leur système immunitaire ? Leur ami Luc Ferry, qui les connaissait bien, a avancé un début de réponse dans Le Parisien.

« Grichka, comme Igor, n’était pas antivax, il était antivax pour lui-même, affirme l’ancien ministre de l’Éducation nationale, qui passait parfois des vacances avec eux. On en a encore parlé au téléphone il y a moins de trois semaines, quand tout allait bien pour eux. »

Selon lui, les frères estimaient qu’ils étaient suffisamment en bonne santé pour résister au virus.

« Étant très sportifs, sans un gramme de graisse, ils croyaient que le vaccin était plus dangereux que le virus, poursuit-il. Sauf que, à 72 ans, le système immunitaire n’est plus aussi performant qu’avant. »

Leurs visages déformés ? « C’était juste du Botox »

Luc Ferry révèle que les deux frères ne souffraient d’aucune pathologie mystérieuse, contrairement aux rumeurs qui couraient en raison notamment de l’aspect affreux de leurs visages, marqués par la protubérance de leur menton. Une transformation physique que certains attribuaient à une maladie génétique ou encore à l’acromégalie, un trouble hormonal qui provoque des déformations du visage ou des mains. Pour Luc Ferry, il s’agit tout simplement d’un abus de médecines esthétiques.

« Ils ne tombaient jamais malades, explique le philosophe et ex-ministre. Même leur menton, ce n’est pas une maladie. C’était juste du Botox, ils me l’ont dit… »

Alors qu’ils étaient hospitalisés tous deux depuis la mi-décembre à l’hôpital Georges-Pompidou de Paris, Grichka a succombé au Covid le 28 décembre dernier, tandis que son jumeau Igor est décédé lundi 3 janvier. « Il y a trois-quatre jours, j’ai appris qu’il était encore dans le coma », a révélé Luc Ferry au Parisien.

Une contre-indication ?

Sur LCI, Me Édouard de Lamaze, l’avocat du défunt Grichka, a également martelé que son client n’était absolument pas un porte-étendard des antivaccins.

« Il avait des connaissances scientifiques fortes. Il a fait des recherches sur ces vaccins, il y était parfaitement favorable, ce n’est pas un opposant. »

Mais alors, pourquoi avoir refusé le vaccin ? L’avocat renvoie alors au secret médical, évoquant l’hypothèse d’«une contre-indication à la vaccination». Pas très transparent tout ça : il fait une déclaration véhémente et se retranche derrière le secret quand il doit l’expliquer. Un peu cavalier.

Les jumeaux ont été rattrapés par la maladie alors même qu’ils s’apprêtaient à faire leur retour sur les écrans. Toujours selon Le Parisien, ils travaillaient en étroite relation avec Cyril Hanouna pour une émission inspirée de Temps X, qui fit leur gloire dans les années 1980, mais consacrée cette fois à la vulgarisation des grandes découvertes scientifiques. Probablement pas le vaccin anti-virus chinois.

Plusieurs pilotes auraient été tournés pour une diffusion prochaine sur C8, un projet qui leur tenait particulièrement à cœur, eux qui ont toujours espéré retrouver un jour la lumière des plateaux télé…

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous