Publié par Magali Marc le 19 janvier 2022

Les Démocrates entretiennent l'obsession selon laquelle Donald Trump n'aurait jamais dû être déclaré le gagnant de l'élection présidentielle de 2016. Même cela les fait passer pour des imbéciles, ils continuent de prétendre que, très bientôt, le Ministre de la Justice va inculper Donald Trump et qu'il va être reconnu coupable d'avoir attribué à la fraude les résultats de l'élection de 2020 et d'avoir incité ses partisans à attaquer le Capitole afin d'empêcher la certification de Joe Biden, le 6 janvier 2021. Ainsi, condamné, se disent-ils, Donald Trump ne pourra plus jamais être candidat à la présidence.

Pour les lecteurs de Dreuz, j'ai traduit l'article de Matt Vespa, paru sur le site de Townhall, le 18 janvier.

*************************

Pourquoi les Démocrates pensent que les « murs se referment » sur Donald Trump... à nouveau

Donald Trump est une drogue de prédilection pour les Démocrates. Ils en sont accros. C'est leur fentanyl. Ils n'arrivent pas à se remettre de 2016.

Ils ne peuvent pas se remettre du fait qu'Hillary Clinton ne soit pas présidente. Dommage. Il faudrait qu'ils passent à autre chose.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



La vie continue, mais les gauchistes n'arrivent pas à oublier. Ça fait partie de leur état d'esprit. Il y a cet arc de l'histoire et vous devez être du bon côté, (quoi que cela signifie), et réparer les erreurs du passé.

Ils sont obsédés par l'élection de 2016. C'était mal que Donald Trump la gagne, donc ils doivent l'effacer du mieux qu'ils peuvent - même s'ils passent pour des imbéciles en le faisant.

Ils veulent aussi que Donald Trump soit reconnu coupable afin de ne plus jamais pouvoir être candidat à la présidence.
C'est leur but final. Cela signifie qu'ils en ont peur.

Les partisans de la coalition pro-Trump constituent l'une des bases les plus efficacement dispersées en ce qui a trait à la géographie politique. Ils vivent dans des zones où les luttes présidentielles se décident.

Avec Joe Biden dont l'esprit n'est qu'une bouillie d'avoine, Kamala Harris qui devient de plus en plus antipathique, et les candidats démocrates potentiels pour 2024 qui sont pathétiques, il est facile de comprendre pourquoi les Démocrates veulent faire condamner Donald Trump.

Toutes les autres personnes qui pourraient se présenter en 2024, si Biden se retire, sont inéligibles pour diverses raisons, la plus commune étant que personne ne sait qui sont ces gens - ils n'ont pas de base partisane au niveau national.

Pour en revenir à Donald Trump, les Démocrates pensent, en ce moment, que le Procureur général, Merrick Garland, est sur le point de l'inculper. Ils n'ont pas de piste. Aucun renseignement pour étayer cette intuition, mais ils ont un pressentiment. Les murs se resserrent sur Donald Trump. N'est-ce pas? Combien de fois avons-nous entendu cela ? Ça doit être la 1000e fois au moins - et ça ne mène nulle part.

Selon le journal The Hill du 17 janvier :

« Les Démocrates du Sénat estiment qu'il y a de bonnes chances que le Ministère de la Justice poursuive l'ex-Président Trump pour avoir contesté les résultats de l'élection de 2020 et incité à l'attaque du 6 janvier 2021 au Capitole, ce qui aurait des répercussions politiques majeures avant l'élection présidentielle de 2024. Les législateurs démocrates affirment qu'ils n'ont pas d'informations privilégiées sur ce qui pourrait se passer et décrivent le procureur général Merrick Garland comme quelqu'un qui s'assurerait de mener toute enquête strictement "selon les règles". Mais ils ajoutent que le fait que M. Garland ait fourni peu d'indications quant à la possibilité pour le Ministère de la Justice de poursuivre M. Trump ne signifie pas nécessairement que l'ex-président ne sera pas inculpé.
Compte tenu du poids des preuves publiques, les législateurs démocrates pensent que M. Trump a commis des crimes fédéraux. Mais les Démocrates du Sénat préviennent également que M. Garland doit procéder avec prudence. Toute poursuite qui ne parviendrait pas à condamner Donald Trump risquerait de tourner au désastre et pourrait lui donner raison, tout comme le Rapport non concluant de l'équipe de l'ex-conseiller spécial Robert Mueller a été utilisé par M. Trump et ses alliés pour déclarer qu'il était exonéré d'une série d'allégations.
»

C'est toujours le même cirque.

Ils n'ont aucune preuve. Et vous savez que le DOJ réglerait l'affaire en deux temps trois mouvements si ce fantasme farfelu s'approchait des frontières de la réalité, ce qui ne sera pas le cas.

Je suppose qu'ils ont manqué le rapport du FBI concernant le 6 janvier 2021 que Spencer Brown (de Townhall) a décrit en août de l'an dernier [c'est l'auteur qui souligne] :

« Les événements du 6 janvier 2021 au Capitole des États-Unis n'étaient pas "le résultat d'un complot organisé pour renverser le résultat de l'élection présidentielle", selon des responsables cités dans un rapport exclusif de Reuters publié vendredi matin.
Plus précisément, les sources ont dit à Reuters que le "FBI estime à ce stade que les violences n'ont pas été centralement coordonnées par des groupes d'extrême droite ou des partisans importants du président de l'époque, Donald Trump." Plus précisément, Reuters rapporte que "le FBI n'a jusqu'à présent trouvé aucune preuve que lui [le président Trump] ou des personnes directement autour de lui étaient impliqués dans l'organisation de la violence, selon les quatre responsables actuels et anciens des forces de l'ordre.'
' »

Hé oui, le match est fini. Les Démocrates et les médias de gauche ont perdu leur guerre contre Donald Trump il y a longtemps. Mais ils refusent de concéder la victoire.

Devrions-nous appeler cela le «Protocole Stacey Abrams*» ?

* Stacey Abrams est une démocrate afro-américaine qui était candidate en 2018 pour le poste de gouverneur de la Géorgie. Elle a été battue par le Républicain Brian kemp, mais a refusé de concéder la victoire et continue à ce jour de prétendre que c'est elle qui devrait être considérée comme étant le gouverneur de la Géorgie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Les cadeaux parfaits pour commencer l'année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz