Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 janvier 2022
Prise d’otages antisémite du Texas : arrestations de terroristes jusqu’en Grande-Bretagne

La police du Royaume-Uni a annoncé qu’elle avait arrêté deux jeunes dans la ville de Manchester dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement dans une synagogue au Texas.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



La nuit dernière, la police de Dallas et le FBI ont annoncé que Malik Faisal Akram, 44 ans, est le terroriste qui s’est introduit dans la synagogue réformée Beit Israel à Culiwille, au Texas, et a été tué lors de la libération des otages. Ce terroriste d’origine pakistanaise était citoyen britannique.

Il a également été signalé que les deux personnes resteront en détention et seront interrogées.

Un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères a déclaré :

« Nous sommes au courant de la mort d’un homme britannique au Texas et sommes en contact avec les autorités locales ».

Le terroriste musulman a demandé la libération de prison aux États-Unis de sa sœur, Afia Sidiki, une terroriste qui a été condamnée à 86 ans de prison en 2010 pour avoir tenté d’assassiner des soldats américains en Afghanistan en 2008.

Malik Faisal Akram

Sky News a déclaré que le terroriste de 44 ans ne vivait pas aux États-Unis et qu’il s’y était rendu depuis le Royaume-Uni le 2 janvier janvier dernier, pour commettre son attentat.

Concernant les deux adolescents qui ont été arrêtés à Manchester par des agents de la Counter Terror Policing North West, la police du Grand Manchester a déclaré :

«Deux adolescents ont été arrêtés ce soir dans le sud de Manchester. Ils restent en détention pour interrogatoire, en liaison avec les autorités américaines et des collègues du FBI».

Scandale médiatique du politiquement correct poussé jusqu’à la stupidité

Hier, l’agence de presse Associated Press, qui hélas est devenue une officine de gauche, a déclenché un scandale aux Etats-Unis parmi les organisations juives et les Républicains – les Démocrates sont largement restés silencieux évidemment – en publiant une dépêche affirmant que le motif de la prise d’otage était inconnu.

Imaginez ! Un terroriste islamiste qui attaque une synagogue et prend des otages juifs, et la première agence de presse au monde se demande si le motif est antisémite. Je sais que le journalisme a signé sa mort depuis déjà une bonne dizaine d’années, mais il semble, alors que le taux de confiance dans les médias est tombé à 25% aux Etats-Unis, et encore plus bas en Israël et ailleurs, que les médias ne comprennent pas pourquoi, et ils ajoutent quotidiennement des clous dans leur cercueil. Jusqu’où ?

La vraie question q’un journaliste honnête devait poser est celle-ci :

  1. La terroriste Afia Sidiki a été condamnée aux Etats-Unis à 86 ans de prison en 2010 pour avoir tenté d’assassiner des soldats américains.
  2. Son frère, Malik Faisal Akram, qui n’a pas inventé l’eau tiède, se rend aux Etats-Unis, prend des otages dans l’espoir de faire un échange : libérer ma sœur et je libère les otages.
  3. La question est celle-ci :

    pourquoi des juifs ? Pourquoi une synagogue ? Qu’est-ce que les juifs viennent faire dans ce récit ? Qu’ont-ils à voir avec la condamnation d’une terroriste aux Etats-Unis ?

Conclusion

Si la première agence de presse au monde, qui donne le la de ce que les télévisions vont diffuser, a perdu à ce point sa capacité de décrire ce qu’elle a sous les yeux, à force de relativisme progressiste, de protection des minorités au prix de tous les mensonges, et de combat contre ce qu’elle perçoit comme le danger de l’extrême droite, si cette agence n’est pas capable de voir l’antisémitisme, bien idiot celui qui allume sa télé à l’heure du journal télévisé en croyant qu’il va « s’informer ». Avoir encore ce réflexe en 2022, personne ne peut plus rien pour lui.

Heureusement, le FBI, qui n’est pas exempt de critiques par ailleurs, a fait la déclaration suivante sur la prise d’otages :

« Il s’agit d’une affaire liée au terrorisme, dans laquelle la communauté juive a été ciblée, et qui fait l’objet d’une enquête par la Joint Terrorism Task Force. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex