Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 janvier 2022
Tout savoir sur Ramy Shaath, l’Egyptien suspecté de terrorisme, qui a été expulsé d’Egypte, et à qui Macron a ouvert les bras

Les autorités égyptiennes viennent d’expulser Ramy Shaath vers la France, après qu’il a purgé deux ans et demi de détention provisoire en raison de ses liens avec un groupe terroriste, les Frères musulmans.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Shaath a été arrêté pour la dernière fois en juillet 2019, et a été accusé d’avoir des liens avec les Frères musulmans, que le gouvernement égyptien et d’autres pays arabes et occidentaux ont désigné comme une organisation terroriste.

En août 2019, le journal gouvernemental Al-Ahram a accusé le fils de l’ancien ministre palestinien des Affaires étrangères, Nabil Shaath, âgé de 48 ans, de « jouer avec l’argent du peuple palestinien au profit des Frères musulmans. »

Les médias égyptiens ont déclaré :

« Le ministère public a ordonné la mise en détention de Rami Shaath, 15 jours de détention provisoire, en attendant les enquêtes, dans l’affaire appelée « cellule de l’espoir », après qu’il a été accusé de rejoindre un groupe [les Frères musulmans] fondé en violation des dispositions de la loi. »

  • 23 août 2019 : Les plateformes sociales affiliées aux Frères musulmans ont lancé une campagne de solidarité avec le fils de l’éminent responsable palestinien Nabil Shaath, Ramy Shaath, qui a été arrêté par les autorités égyptiennes en juillet pour avoir été impliqué dans la cellule terroriste connue sous le nom de « cellule Amal » ou « cellule de l’espoir ». Son implication avait été exposée par la sécurité égyptienne en juin, et les membres avaient été détenus après avoir été accusés d’actions terroristes en coopération avec les Frères musulmans.
  • Suite à cela, la branche internationale des Frères musulmans a cherché un moyen de faire pression sur le gouvernement égyptien pour qu’il libère Ramy Shaath, qui était détenu dans l’attente d’une enquête. Parmi les personnalités qui défendent Ramy Shaath figurent Ghana Naguib, l’épouse de l’ex-acteur en fuite Hisham Abdullah, et l’avocat égyptien Bahey Hasan.
  • En 2012, Ramy Shaath a été arrêté par les autorités égyptiennes. Il était accusé d’avoir fait de la propagande pour la fermeture du canal de Suez et d’avoir appelé à la désobéissance civile et à la grève.

    À l’époque, l’affaire concernait des personnalités telles que l’ingénieur civil Mamdouh Hamza et la militante Julia Milad. Au cours de l’enquête, Shaath avait avoué qu’il connaissait Hamza, contrairement à ce qu’il avait affirmé précédemment.
  • Ramy a également été accusé de participer à des opérations contre les organes de sécurité égyptiens dans le Sinaï, en fournissant un soutien financier et logistique aux terroristes actifs contre les troupes de l’armée égyptienne dans la péninsule du Sinaï.
  • Il a également été accusé d’incitation au chaos après la dispersion des sit-in illégaux de Rabaa et d’El Nahda en 2013.
  • Shaath est cofondateur du mouvement égyptien antisémite BDS, et en 2016, c’est sous ses pressions que l’opérateur téléphonique mobile français Orange a quitté le marché israélien.

Les plateformes de médias sociaux et les chaînes de télévision liées aux Frères musulmans se sont mobilisées pour lui, et se sont employées à blanchir la réputation de Shaath et à le distancier du groupe terroriste, ce que les médias occidentaux ont docilement accepté, renonçant à leur devoir d’enquête et d’information, afin d’attirer sur lui la sympathie du public.

Ramy Shaath a tenté à plusieurs reprises de récupérer sa nationalité égyptienne, mais les autorités égyptiennes lui ont refusé pour des raisons de sécurité.

Shaath s’est envolé de Jordanie pour la France samedi. L’épouse française de Shaath, Céline Lebrun Shaath, qui a été expulsée d’Egypte après son arrestation, avait fait pression sur le gouvernement français pour que l’Egypte le libère.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous