Publié par Magali Marc le 1 janvier 2022

Avec ses membres musulmans (Rashida Tlaib et Ilhan Omar), l’escadron (le Squad) d’Alexandria Ocasio Cortez (AOC) ne se gêne pas pour traiter Israël de nation raciste pratiquant l’apartheid. Cette opinion antisémite est également entendue dans les campus universitaires des États-Unis dominés par les gauchistes. Les Juifs américains vont devoir se réveiller et cesser de les financer et de voter pour eux.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Andrea Widburg, paru sur le site d’American Thinker, le 31 décembre.

***********************

Un employé d’AOC est à la fois antisémite et ignorant

Un membre du personnel d’ Alexandria Ocasio-Cortez (AOC) a été pris en flagrant délit d’antisémitisme, ce qui mérite d’être signalé dans la mesure où cela nous rappelle les saletés émises régulièrement par la gauche, dont les membres sont souvent des diplômés de collèges et d’universités autrefois réputés.



Un reportage de Fox News n’y va pas par quatre chemins :

« Un collaborateur de la représentante du « Squad » Alexandria Ocasio-Cortez, a qualifié Israël d' »ethno-état européen raciste » sur les médias sociaux. Hussain Altamimi a rejoint le bureau d’Ocasio-Cortez en novembre en tant qu’assistant législatif, postant peu après une photo de lui et de la congressiste sur Instagram avec la légende « Nouveaux départs. »
Puis, la semaine dernière, M. Altamimi a ciblé Israël dans une Story Instagram, qualifiant le principal allié des États-Unis au Moyen-Orient d' »ethno-état européen raciste ».
« Israël est un ethno-état européen raciste construit sur des terres volées à sa population indigène ! » a écrit M. Altamimi la veille de Noël, selon une capture d’écran obtenue par Fox News Digital.
»

En faisant ce commentaire, M. Altamimi ne faisait que reprendre un post d’un compte Instagram nommé « Parlons Palestine », une « organisation sans but lucratif » qui insiste sur le fait qu’Israël est raciste envers tous ceux qui ne sont pas juifs. Ce compte déballe de la pure propagande palestinienne, appuie ouvertement le Hamas et le Front populaire de libération de la Palestine, deux groupes terroristes violents qui affichent leur rêve de commettre un génocide contre les Juifs en Israël.

Il y a plusieurs points à soulever :

1) Premièrement, cette affirmation est une ânerie a-historique, non factuelle et antisémite. Grâce aux 850 000 juifs accueillis en Israël à la suite de leur expulsion sommaire des pays arabes à partir de 1948 et jusque dans les années 1970, Israël compte une énorme population de juifs qui n’ont pas une goutte de sang européen en eux.

Génétiquement, ce sont de véritables Moyen-Orientaux, dont la lignée juive remonte à plus de 2 000 ans.

La composition raciale d’Israël est devenue encore moins européenne en 1991, grâce à l’opération Salomon. Cette année-là, l’instabilité politique éthiopienne était telle que les Juifs du monde entier craignaient pour la sécurité de la tribu Beta Israel en Éthiopie, une tribu de Juifs noirs qui vivait là depuis les temps bibliques ou à partir du 14e au 16e siècle.

En 36 heures, les Israéliens ont transporté par avion plus de 14 000 Beta Israël d’Éthiopie en Israël. Là encore, ce groupe n’avait rien d’européen.

Israël est une véritable nation pluraliste. Bien qu’il s’agisse d’une nation juive, toutes les personnes qui vivent légalement à l’intérieur de ses frontières jouissent des mêmes droits civils.

Comme l’a écrit Steve Apfel dans American Thinker, quelles que soient les fulminations des sectes chrétiennes antisémites, Israël est un refuge pour les Arabes chrétiens, qui y prospèrent. En outre, la population musulmane, qui a été multipliée par dix depuis la fondation de l’État d’Israël moderne (il n’y a pas eu de génocide), a plus de droits que les musulmans de presque tous les autres pays du Moyen-Orient, et la plupart des musulmans israéliens aiment vivre dans un pays libre comme Israël.

L’accusation selon laquelle Israël a volé des terres à la population indigène est également fausse. Les Juifs vivent en permanence en Israël depuis l’époque de l’Ancien Testament, soit depuis au moins 4 000 ans. Ce sont les Arabes qui sont les impérialistes et qui s’approprient les terres depuis l’époque de Mohamed. En fait, les Palestiniens sont des arrivants particulièrement tardifs, car la plupart d’entre eux ne remontent pas plus loin que le XIXe siècle.

Dans la mesure où les potentats ottomans possédaient des terres avant la Première Guerre mondiale, des groupes juifs ont acheté ces terres. Après 1947, Israël a acquis davantage de terres par droit de conquête lors des guerres menées pour se défendre.

2) Deuxièmement, bien que M. Altamimi ait détruit son compte LinkedIn, ce qui existe encore révèle qu’il est le produit d’une éducation universitaire américaine, du moins en ce qui concerne sa maîtrise en art, obtenue à l’Université de Washington.

L’éducation de M. Altamimi est importante car son point de vue n’est pas seulement celui d’un musulman. C’est le point de vue dominant sur les campus universitaires américains, en particulier parmi le nombre croissant d’ « administrateurs de la diversité » :

« Les universités américaines sont en train de devenir des foyers d’antisémitisme. Cela se produit, en partie, en raison du nombre et du pouvoir croissants des bureaux de la diversité, de l’équité et de l’inclusion (DEI) qui, au lieu de contenir l’hostilité à l’égard des Juifs, l’attisent en fait. L’accent qu’ils mettent sur l’activisme politique contre l’État juif d’Israël franchit clairement la ligne qui sépare la préoccupation légitime pour les droits de l’homme de l’antisémitisme pur et simple, encourageant et aidant d’autres personnes sur le campus à faire de même. »

(source: Heritage)

Oui, le Squad, avec ses membres musulmans (Rashida Tlaib et Ilhan Omar), apporte une touche résolument musulmane à ces opinions, mais elles sont également entendues sur tous les campus universitaires d’Amérique. Ces universités sont musulmanes ; elles sont gauchistes.

Alexandria Ocasio-Cortez, qui a également qualifié Israël d’État d’apartheid, n’est pas musulmane, elle est gauchiste.
Jusqu’à ce que les Juifs américains commencent à comprendre cela, ils continueront à financer et à voter pour des gauchistes, jusqu’à ce qu’ils aient tissé toute la corde dont ces derniers ont besoin pour les pendre, dans un second Holocauste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex