Publié par Abbé Alain Arbez le 7 janvier 2022

Dans une intéressante émission sur une chaîne française, voici que, étonnamment, la responsable d’une production laitière de Laguiole, dans l’Aveyron, précisa avec insistance que le fromage d’Aubrac est fabriqué exclusivement avec du lait de la race bovine Simmental.

Or il se trouve que le Simmental est une région alpine de l’Oberland bernois. Et effectivement, la vache Simmental est originaire de la vallée de la Simme, superbe région des Alpes. Mais elle est bien présente dans les monts du Massif Central.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







La vache Simmental est aussi appelée Pie rouge, et son livre généalogique a été créé en 1806 dans le canton de Berne. Les vaches d’origine Simmental seraient 60 millions aujourd’hui dans le monde. Car la qualité exceptionnelle de cette race bovine l’a propulsée dans le monde entier. Dès le 15ème s. elle est introduite en Italie. Au 19ème s. elle est déjà présente dans les élevages de toute l’Europe de l’Est, jusqu’en Russie. L’Amérique du Sud l’accueille dès les années 1920, et les Etats Unis en 1967.

En France où elle s’est répandue significativement, un Livre généalogique de la race Simmental s’est ouvert en 1930 à Dijon. Après la guerre, on compte 500000 vaches, ce qui situe la Simmental en position avoisinante de la race Normande.

Quelle est la clé de ce succès ? C’est une ancienne race alpine suisse à plusieurs usages. Elle fut utilisée dans la traction, puis a été surtout appréciée pour le lait et pour la viande. C’est une race d’alpage, ce qui la fait passer l’hiver à l’étable, et la belle saison en altitude jusqu’à 2000 m. Il vaut la peine d’assister à la montée en alpage après la fonte des neiges et à la désalpe en automne. Les vaches sont décorées de rameaux et de fleurs et c’est traditionnellement un événement festif pour les éleveurs, les familles et les villageois.

Ces conditions optimales d’élevage produisent un lait de qualité supérieure, idéal pour la fabrication des fromages de gamme supérieure, comme le gruyère et l’emmental suisses. On retrouve en France la qualité Simmental dans les AOC telles que le comté, l’emmental, l’époisses, le langres, le laguiole.

La Simmental se différencie des autres races bovines, car elle conjugue les critères majeurs de laiterie et de boucherie. On peut dire que c’est un cadeau de la nature, qui correspond aux exigences d’une agriculture respectueuse des animaux grâce aux savoureux herbages d’altitude.

Le succès mondial de l’espèce démontre qu’elle est l’une des principales races de qualité. Croisée parfois par insémination avec d’autres origines bovines dans certains pays, elle reste en Suisse une espèce protégée, dont « l’association pour le maintien et la promotion de la race pure Simmental » assure l’avenir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, commission judéo-catholique de la conférence des évêques suisses et de la fédération suisse des communautés israélites, pour Dreuz.info.

Les cadeaux parfaits pour commencer l’année en beauté :
les Goodies Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous