Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 février 2022
Boum ! 62 % des électeurs disent que Poutine n’aurait pas envahi l’Ukraine si Trump était président

Alors que Joe Biden assiste, impuissant, faible et pour tout dire, pas très intelligent, à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les Démocrates prétendent que les Républicains sont le parti pro-Poutine. Ils mentent et le savent.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Les médias racontent partout que « ce serait bien pire si Donald Trump était encore aux commandes », car n’oublions pas le dossier russe : il est le larbin de Poutine, c’est Poutine qui l’a fait élire. Trump, hélas, ne s’est pas aidé. A cause du manque de précision dans ses propos, des commentateurs superficiels ont interprété ce qu’il dit comme des commentaires pro-Poutine, alors que l’ancien président se contentait de rapporter des faits qui dérangent.

La réalité est que la plupart des politiciens et commentateurs politiques Républicains – pas tous – ont adopté une ligne anti-Poutine dure par opposition au monde libre, et les sondages ont montré que la plupart des électeurs Républicains sont anti-Poutine.

Il ressort de la dernière enquête Gallup (2) que 88 % des électeurs Républicains ont une opinion négative de la Russie, soit le même pourcentage que les électeurs Démocrates. Cependant, comme les antivax avec le vaccin contre le virus chinois, les Démocrates ne croient que les chiffres qu’ils ont envie d’entendre, et rejettent ceux-là.

Mais maintenant, les vraies personnes, pas les médias propagandistes, se sont exprimées, et là, les médias sont devenus silencieux :

  • Une forte majorité d’électeurs américains affirment que le président russe Vladimir Poutine n’aurait pas envahi l’Ukraine si l’ancien président Trump était toujours en fonction, selon un nouveau sondage publié vendredi.
  • The Hill rapporte (1) que selon le nouveau sondage Harvard Center for American Political Studies (CAPS)-Harris Poll, publié vendredi, qui pourtant interroge plus de Démocrates que de Républicains, 62 % des personnes interrogées pensent que Poutine n’aurait pas agi contre l’Ukraine si Trump avait été président.
  • Si l’on considère strictement les réponses des Démocrates et des Républicains, 85 % des Républicains et 38 % des Démocrates ont répondu de cette façon.
  • Et si l’échantillon était conforme aux chiffres de Gallup, qui fait ressortir que l’électorat est composé de 31 % de Démocrates, 29 % de Républicains et 38 % d’Indépendants, ce ne serait pas 62 %, mais 10 % de plus.
  • A l’inverse, seulement 38 % de tous les Américains interrogés pensent que Poutine aurait envahi l’Ukraine même si Trump avait été président.
  • La majorité des Américains interrogés – 59 % – ont également déclaré qu’ils croyaient que le président russe avait agi sur l’Ukraine parce que Poutine avait vu une faiblesse dans le président Biden, tandis que
  • 41 % ont déclaré que ce n’était pas un facteur dans la décision de Poutine d’envahir l’Ukraine.

Ce sondage intervient après que M. Biden ait souffert d’une faible cote de popularité au cours des derniers mois.

Depuis son entrée en fonction, le président va d’échec en échec, et d’erreur en erreur. La pandémie persistante de COVID-19, l’évacuation catastrophique de l’Afghanistan, l’inflation, le prix de l’essence qui a explosé, l’immigration clandestine qui se chiffre en millions alors que Trump l’avait enrayée, ses projets de réforme qu’il n’a pas pu faire voter, ses ordres exécutifs qui ont été révoqués par les juges fédéraux et même la Cour suprême, et maintenant l’invasion de l’Ukraine.

Et cerise sur le gâteau, demandez à un de vos amis de gauche qu’il vous cite une seule chose positive que Biden a faite pour les Américains depuis 1 an, et dans 99% des cas, ils vous répondront en comparant à Trump, sans pouvoir trouver une seule chose positive attribuable à Biden.

L’enquête Harvard CAPS-Harris Poll a été réalisée entre le 23 et le 24 février auprès de 2 026 électeurs inscrits.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. https://thehill.com/homenews/administration/595919-62-percent-of-voters-say-putin-wouldnt-have-invaded-ukraine-if-trump
  2. https://news.gallup.com/poll/390140/public-sees-russia-ukraine-conflict-critical-threat.aspx

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous