Publié par Gaia - Dreuz le 9 février 2022

Les parents d’un enfant devant subir une opération cardiaque s’opposent à la transfusion de donneurs vaccinés.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



L’hôpital de Bologne, en Italie, affirme que l’opération est urgente. L’affaire est entre les mains d’un juge, qui a entendu les arguments des parents.

Un garçon de deux ans atteint d’une maladie cardiaque doit subir une délicate opération cardiaque à l’hôpital Sant’Orsola de Bologne, mais la famille est anti-vaccins et a refusé d’autoriser les transfusions sanguines provenant de donneurs vaccinés contre le Covid-19. Les parents ont envoyé un message au mouvement anti-vaccination pour trouver des « volontaires » prêts à donner leur sang. L’hôpital Sant’Orsola, en accord avec le centre de transfusion, s’y oppose car les dons de sang doivent suivre des protocoles juridiques très stricts et précis pour garantir la sécurité.

Le Centre national du sang (CNS) a rappelé l’importance de ces protocoles : « Le sang des personnes vaccinées est absolument sûr. À partir du moment où une personne est vaccinée, 48 heures doivent s’écouler avant qu’elle puisse donner son sang, car nous devons nous assurer qu’elle n’a pas de réaction à la vaccination et qu’elle est en bonne santé », a déclaré Vincenzo De Angelis, directeur du CNS.

Il n’y a pas de vaccin dans le sang », a-t-il ajouté. Dans tous les cas, lorsque la prophylaxie est effectuée, il y aura les anticorps qui se développent après la vaccination. Mais le vaccin n’est certainement pas transfusé avec le sang. Rappelons qu’aujourd’hui, près de 90 % de la population italienne est vaccinée. Nous transfusons du sang et nous n’avons certainement pas enregistré d’effets indésirables. De faux rapports font craindre que le sang puisse coaguler ou contenir des substances dangereuses pour l’enfant.

L’affaire est maintenant entre les mains d’un juge de Modène. Le magistrat a entendu les parents, dont la théorie peut se résumer en une phrase : « Le sang des vaccinés est dangereux ». Assistés d’un avocat, les parents ont présenté au juge des motivations religieuses et de prétendues raisons médicales liées à la maladie de l’enfant.

L’opération a été reportée pendant des semaines sur décision des parents. L’hôpital Sant’Orsola a déclaré aujourd’hui : « La situation de l’enfant est critique ; il n’est plus possible de reporter l’opération, qui ne peut être reportée étant donné la criticité de la situation ». Une décision du juge est attendue sous peu.

Mise à jour :

L’ hôpital italien a gagné mardi en appel contre les parents du garçon qui a besoin de transfusions sanguines lors d’une opération du cœur, qui avaient refusé les donneurs vaccinés.
Pour des raisons religieuses, les parents avaient exigé que le sang utilisé pour l’opération provienne uniquement de donneurs non vaccinés.
Le garçon se trouve à l’hôpital Sant’Orsola de Bologne.
Un juge des tutelles de Modène a estimé que l’utilisation de sang provenant de donneurs vaccinés présentait des garanties de sécurité absolue, rejetant ainsi le recours des parents.
L’avocat du couple a déclaré qu’ils pourraient faire appel. (ANSA).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Gaïa pour Dreuz.info.

Source : Abc.es

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex