Publié par Jean-Patrick Grumberg le 31 mars 2022
Le Premier ministre Bennet aux citoyens Israéliens : « il est temps de porter votre arme »

En Israël, les citoyens autorisés à porter une arme la portent à la ceinture ou à la hanche.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



Visibles de tous, non cachées comme dans certains Etats américains, les armes bien visibles sont le seul rempart efficace contre les barbares. Savez-vous pourquoi ? Parce que c’est un excellent moyen de dissuasion, pour ne pas avoir à s’en servir. L’arme étant rapidement accessible, il est plus facile d’éliminer la vermine terroriste islamique. Et protéger la vie. Lourde responsabilité, énorme privilège.

Et donc, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a appelé mercredi soir tous les citoyens israéliens qui ont un permis de port d’arme à le sortir du placard, et le porter, dans la rue, au café, pour faire leurs courses, partout.

Je n’aime pas ce gouvernement de bric et de broc, mais Bennet a pris la bonne décision, et ce à plus d’un titre.

  • Le premier, je l’explique plus haut, porter une arme présente de nombreux avantages et aucun inconvénient.
  • Le second, par cette annonce publique largement relayée dans les médias, les terroristes, qui ne sont pas réputés pour être sourds, ont reçu le message 5/5, et cette mesure de prévention, je croise les doigts, aura des effets dissuasifs.

Attentat « terroriste »

La déclaration du Premier ministre Bennet fait suite à une série de trois paires de guillemets. C’est ainsi que Le Figaro parle des attentats terroristes mortels, lorsqu’ils sont dirigés contre des juifs. Attentat « terroriste », entre guillemets – à Be’er Sheva, Hadera et Bnei Brak – en l’espace de sept jours, la plus récente ayant eu lieu mardi soir.

Pourquoi entre guillemets ? Parce que dans les profondeurs de l’inconscient de ces journalistes et de leur rédaction – je vous l’accorde, ça fait tout de même du monde, et Le Figaro n’est pas tout seul – tuer des juifs n’est pas vraiment du terrorisme, c’est une activité.

Les guillemets du Figaro valent largement la parenthèse de l’Histoire de Jean-Marie Le Pen.

Un policier arabe chrétien mort en héros

Des policiers figurent parmi les victimes de deux de ces attaques. L’un d’entre eux, Amir Khouri, est un arabe chrétien. Etant sur les lieux, il a rapidement réagi et a éliminé le terroriste, ce qui a permis d’éviter de nombreux morts. Cet acte héroïque lui a coûté la vie. Deux immigrés ukrainiens font également partie des victimes. Ils sont des parenthèses de l’Histoire – pardon, des guillemets.

Saletés de guillemets. Saletés de journalistes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex