Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 avril 2022
La religion d’amour et de tolérance ferme une 17e église en Algérie

Une église algérienne a été informée de sa fermeture immédiate.



La dix-septième église affiliée à l’EPA, qui chapeaute l’Eglise protestante algérienne, a été informée de sa fermeture au début du mois. L’église d’Aouchiche de Bejaia a été notifiée le 6 avril qu’un ordre administratif du 21 mars émis par le gouverneur mettait fin à tout culte et à la fermeture du bâtiment.

Plus de 300 fidèles actifs fréquentaient l’église.

Depuis novembre 2017, 17 églises ont été fermées par le gouvernement algérien, et 12 chrétiens ont été condamnés pour des accusations liées à la foi, selon Middle East Concern.

Le pasteur Youssef s’exprimait au sujet de la fermeture des églises en mars dernier dans une interview à InfoChretienne.

« Beaucoup de chrétiens subissent cette situation, ils ne savent plus comment maintenir leur culte et leur vie chrétienne. C’est très triste et pourtant, il y a beaucoup de personnes qui s’intéressent à l’Evangile. Malheureusement l’Etat algérien nous voit comme une menace, un danger. »

La religion de paix, d’amour et de tolérance dans toute sa splendeur : elle réclame des mosquées dans les pays européens, pleurniche à l’intolérance si on les lui refuse, et réprime le christianisme sur son sol. Et des couillons de journalistes applaudissent. Et des plus couillons d’électeurs votent pour leurs soutiens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : https://christianresponse.org

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex