Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 mai 2022
Au secours, ils sont fous ! Mattel lance une Barbie transsexuelle en hommage à l’acteur transgenre Laverne Cox

Lisa McKnight, vice-présidente exécutive et responsable mondiale de Barbie et des poupées chez Mattel, a déclaré dans un communiqué :

« Nous sommes fiers de souligner l’importance de l’inclusion et de l’acceptation à tout âge et de reconnaître l’impact significatif de Laverne sur la culture avec une Barbie de la collection Tribute » en publiant une Barbie Tribute de l’actrice transgenre Laverne Cox.



Cox, acteur transsexuel nommé aux Emmy Awards et producteur récompensé aux Emmy Awards, est un homme qui a fait des opérations et s’identifie comme une femme. People rapporte que Cox a été « très impliqué » dans la conception de la poupée Barbie.

« Ce qui m’excite le plus à propos de sa sortie dans le monde, c’est que les jeunes transgenres puissent la voir et peut-être l’acheter et jouer avec elle, et savoir qu’il y a une Barbie fabriquée par Mattel, pour la première fois, à l’image d’une personne transgenre », a déclaré Cox, qui ajoute : « Dans cet environnement où les enfants trans sont attaqués … cela peut aussi être une célébration de la transidentité, et aussi un espace pour eux de rêver, de comprendre et de se rappeler que la transidentité est belle. »

« J’ai supplié ma mère pour une poupée Barbie et elle a dit non parce que j’ai été assigné mâle à la naissance », a déclaré Cox. « Et quand j’avais la trentaine, j’étais en thérapie et je disais à mon thérapeute qu’on me refusait la possibilité de jouer avec des poupées Barbie. Et mon thérapeute m’a dit : « Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse, et ce que vous devriez faire pour votre enfant intérieur, c’est sortir et vous acheter une poupée Barbie ».

« J’ai joué avec ma Barbie, et j’ai dit à ma mère ce que mon thérapeute avait dit. Et le premier Noël suivant, ma mère m’a envoyé une poupée Barbie », raconte Cox. « Et depuis, elle m’envoie des Barbie pour Noël et pour mon anniversaire. »

Quel beau conte de fées progressiste… si ce n’était une incitation criminelle à encourager les enfants à changer de sexe pour la fantaisie d’extrémistes de gauche.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex