Publié par Magali Marc le 15 mai 2022

Jeff Bezos – l’un des principaux partisans dans les médias du Parti Démocrate – s’en est pris à Joe Biden sur Twitter parce que ce dernier a suggéré que si les entreprises les plus riches payaient leur juste part d’impôt, cela mettrait fin à l’inflation. Le patron d’Amazon et propriétaire du Washington Post a même estimé que le Conseil de gouvernance de la désinformation, nouvellement créé par l’Administration Biden devrait s’employer à corriger les mensonges du président! Y a-t-il un complot en préparation pour se débarrasser du vieux Joe ?

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Nick Arama, paru sur le site de RedState, le 14 mai.

*********************

Préparez le popcorn : Jeff Bezos critique Joe Biden sur Twitter

Il n’est pas rare de voir Joe Biden mentir.

Il ment comme il respire. Il ment constamment en ce qui a trait à l’inflation et rejette la faute sur tout sauf sur ses horribles politiques. Il a même reproché aux Américains de ne pas « se concentrer », et donc de ne pas comprendre le problème. Quel culot !

Le fait que Joe mente tout en démontrant son ignorance du fonctionnement de l’économie n’a rien d’inhabituel.

« Vous voulez mettre fin à l’inflation ? » a-t-il déclaré (sur Twitter, le 13 mai). « Assurons-nous que les entreprises les plus riches paient leur juste part. »

Cette mesure n’aiderait en rien à mettre fin à l’inflation qui a été déclenchée, du moins en partie, par les dépenses excessives de Joe Biden pour des choses comme le American Rescue Plan (un projet de loi de relance économique de 1,9 milliard).

En fait, elle ne ferait qu’empirer les choses car les entreprises répercuteraient ces coûts accrus sur les consommateurs en augmentant les prix.

Joe n’a aucune idée de ce qu’il fait et/ou il ne veut pas arrêter les dépenses. C’est donc une triste et mauvaise chose d’avoir une telle personne au pouvoir.

Mais ce qui est inhabituel, c’est la réaction de Jeff Bezos, le patron d’Amazon.

« Le conseil de désinformation nouvellement créé devrait examiner ce tweet [ de Joe Biden] », a écrit Jeff Bezos sur son compte Twitter. « Ou peut-être qu’ils devraient plutôt former un nouveau Conseil de Non-Séquitur. Augmenter les impôts sur les sociétés, on peut en discuter. Et il est essentiel de maîtriser l’inflation. Mélanger les deux n’est qu’une fausse piste. »

Ça alors … Jeff Bezos vient de rappeler Joe Biden à l’ordre sur Twitter pour avoir menti concernant l’inflation et les impôts !

Je déteste être d’accord avec M. Bezos, mais c’est exactement ce qu’il faut faire, y compris attaquer Joe Biden sur la création du « Disinformation Governance Board », ce qu’aucune société prétendument libre ne devrait faire.

Alors, que se passe-t-il ?

Pourquoi Jeff Bezos – l’un des principaux partisans du gâchis qu’est devenu le Parti Démocrate – s’en prend-il ici publiquement à Joe Biden ?

Il s’en prend même au dangereux « Conseil de gouvernance de la désinformation » !

Le moment est-il enfin venu de jeter le vieux Joe aux orties ?

Elon Musk a-t-il servi de stimulant ?

Je n’espère pas que Jeff Bezos se soit enfin réveillé à la réalité.

Il s’est peut-être rendu compte qu’il y a un grand changement à venir en novembre et qu’il a parié sur le mauvais canasson en appuyant Joe Biden.

Il essaie peut-être de paraître davantage comme un centriste [que comme un gauchiste]. Mais il est un peu tard pour faire marche arrière avec tout le désordre que les Démocrates ont causé. Donc, personne ne va y croire.

Vous êtes propriétaire d’un journal, M. Bezos, vous auriez pu favoriser des reportages portant sur ce qui se passe vraiment, mais vous vous êtes fait porter disparu.

Tout de même, lorsque Jeff Bezos, le propriétaire du Washington Post, ne peut pas supporter ce que Joe Biden essaie de faire et qu’il dit la vérité, se moquant du vieux Joe devant tout le monde, vous savez que Joe et les Démocrates sont dans une mauvaise passe. Ils se sont engagés dans une bataille acharnée pour sauver les meubles lors des élections de mi-mandat, alors c’est une chose que l’on ne s’attend pas à voir, même si M. Bezos dit vrai.

On pourrait imaginer que les médias de masse allaient tous se précipiter pour aider les Démocrates à gagner en novembre.

Le fait que Jeff Bezos soit intervenu montre à quel point ce que Joe Biden fait maintenant est mauvais. Et si même M. Bezos le comprend, cela signifie que de nombreux Américains qui ne se sont pas autant compromis avec les Démocrates, le comprennent eux-aussi.

Amenez la vague rouge !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Redstate

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex