Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 mai 2022
Les États-Unis veulent envoyer des armes lourdes en Ukraine, mais Biden hésite, il a peur d’une escalade

La situation sur les fronts en Ukraine est devenue très compliquée ces derniers jours.



Les troupes russes ont pris d’assaut Severodonetsk et Lysychansk, le bombardement de Kharkiv et Sumy a recommencé, une nouvelle offensive dans la région de Chernihiv est possible. Et la situation militaire dans les régions orientales est « aussi terrible qu’on le dit, voire pire qu’on le dit », a déclaré Dmitry Kuleba, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, jeudi.

Selon lui, l’Ukraine a besoin de systèmes de fusées à lancement multiple pour contrer la supériorité russe en matière d’armes lourdes. Israël a sèchement refusé la demande de l’administration Biden, qui voulait que l’Allemagne livre à l’Ukraine son système anti-tank avancé.

Les pays européens ont refusé de fournir des armes lourdes.

CNN affirme que dans ce contexte, l’administration Biden se prépare à augmenter le nombre d’armes à l’Ukraine en envoyant des systèmes avancés de missiles à longue portée, car, selon de nombreux responsables, ils deviennent la principale demande des responsables ukrainiens.

Les systèmes d’armes produits aux États-Unis peuvent tirer des missiles à des centaines de kilomètres – bien plus loin que tous les systèmes qui existent déjà en Ukraine.

Cependant, l’administration Biden a hésité pendant plusieurs semaines à envoyer ces systèmes, par crainte que d’une part l’Ukraine ne les utilise pour mener des attaques offensives contre la Russie, et d’autre part, que la Russie considère l’envoi d’armes de plus en plus lourdes à l’Ukraine comme une provocation, qui pourrait inciter à des représailles contre les États-Unis, voire une escalade dans le conflit.

Selon des responsables, cette question a été au centre des deux réunions à la Maison Blanche la semaine dernière.

Une autre préoccupation sérieuse de l’administration Biden est de savoir si les États-Unis peuvent se permettre de distribuer autant d’armes modernes prélevées sur les stocks de l’armée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex