Publié par Christian Larnet le 22 mai 2022
Ministère israélien de la Santé : « De nombreux patients atteints de la variole du singe sont des hommes LGBT »

L’éruption de la variole du singe dans le monde a-t-elle été déclenchée à cause du festival LGBT ? 80 000 personnes y ont participé, beaucoup ont été infectées.



La variole du singe touche principalement l’Europe et le Royaume-Uni. Après que plusieurs cas de ont été signalés à Madrid, en Italie et à Tenerife, des enquêtes ont été ouvertes sur le festival Gran Canarian Pride, auquel ont participé quelque 80 000 personnes venues du Royaume-Uni et de toute l’Europe. Organisé du 5 au 15 mai, le festival Pride attire des personnes de toute l’Europe. Le virus a depuis été retrouvé chez les personnes qui y ont participé (1).

C’est également le constat présenté par le ministère israélien de la Santé (2).

« Selon les rapports en provenance d’Europe, de nombreux patients semblent être des hommes homosexuels qui ont été infectés pour un certain nombre de raisons en Europe occidentale. Toutefois, il ne s’agit en aucun cas d’une maladie liée à la préférence sexuelle ou propre à cette population. »

Cette fois, il semble que l’épidémie soit plus bénigne :

« La maladie est généralement bénigne et il y a très peu de cas où elle se transforme en une maladie grave et en décès. En même temps, il est important de la diagnostiquer et de prévenir l’exposition de l’environnement immédiat du patient, » précisent les Israéliens.

  • Les services de santé des îles Canaries recherchent désormais des liens entre les cas de monkeypox et le festival LGBT, a rapporté le DailyMail.
  • Le quotidien espagnol El Pais indique que parmi les 30 personnes ou plus qui ont été testées positives au monkeypox à Madrid, beaucoup ont participé au festival.

Ce mois-ci, plus de 140 cas confirmés et suspects ont été détectés. Les autorités sanitaires allemandes ont déclaré qu’il s’agissait de la plus grande épidémie de cette maladie jamais observée en Europe. Des cas ont été découverts jusqu’à présent dans au moins neuf pays du continent : Belgique, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Suède et Royaume-Uni. En outre, des patients ont été diagnostiqués aux États-Unis, au Canada et en Australie.

Les experts affirment qu’il n’y a actuellement aucune preuve que la nouvelle épidémie de variole du singe se transmette par voie sexuelle ou uniquement par contact étroit des personnes entre elles (3).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

  1. https://hindustannewshub.com/world-news/did-the-bomb-of-monkeypox-explode-in-the-world-due-to-the-lgbt-festival-80000-people-took-part-many-infected/
  2. https://www.srugim.co.il
  3. https://www.metroweekly.com/2022/05/health-experts-warn-of-monkeypox-infections-among-gay-men/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex