Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 mai 2022

J’étais interviewé hier sur une radio juive française.



Un des sujets abordés, parce que je suis spécialiste des Etats-Unis, était l’aide militaire et financière apportée par les Etats-Unis à l’Ukraine. Et accessoirement, par l’Europe.

Le journaliste de la chaîne me dit que si les Etats-Unis et l’Europe ne fournissaient pas d’aide financière, des armements et du soutien à l’Ukraine, le conflit pourrait s’arrêter, et des vies seraient épargnées. Au lieu de cela, avec l’aide militaire, Zelensky va continuer la guerre, qui va s’étirer en longueur, durer encore des mois, voire plus, et faire des milliers de morts, inutilement.

Je lui ai répondu, sur le ton humoristique, qu’en effet, si Zelensky se rendait et déposait les armes, le problème serait immédiatement réglé, la guerre s’arrêterait et il n’y aurait plus de morts !

Sa question et ma réponse ont tourné dans ma tête. Elle se situe au cœur d’un problème de vision civilisationnelle de plus grande envergure.

Ce matin, j’ai questionné un ami politologue israélien, qui m’a demandé de ne pas publier son nom. Je lui ai demandé ce qu’il pensait des propos du journaliste, et de notre échange.

Il m’a répondu ceci :

« Tu veux l’avis d’un Israélien, ou d’un Français ? Parce qu’un Israélien te dira que tu dois survivre, conserver ton autonomie et ton indépendance pour garantir ta liberté, et Zelensky doit remplir son contrat envers ses citoyens. Si Zelensky dépose les armes et se rend, il trahit sa mission de défense de son pays, il trahit sa population à qui il doit de garder l’intégrité de sa nation, il renonce à la liberté dont il est le garant.

Si je réponds en tant que Français, cela reflète la décision de la France durant la Seconde Guerre mondiale. Ils se sont rendus à l’ennemi. Cela a donné quelques résultats positifs, mais ça a été globalement assez négatif. Si les Etats-Unis n’étaient pas intervenus, la France ne serait plus un pays libre. C’est la même chose en Ukraine. »

« Se rendre, c’est comme écouter les leçons de l’ours pendant qu’il est en train de vous déchiqueter » m’a dit un ami israélien né en Russie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

62
0
Merci de nous apporter votre commentairex