Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 juin 2022
Après AnsarAllah, la Syrie va reconnaître officiellement les républiques de Donetsk et de Lougansk

La reconnaissance quasi immédiate d’AnsarAllah, twittée dans la nuit de lundi à mardi 22 février par Mohammad Ali al-Houthi, président du Comité révolutionnaire suprême yéménite, de l’indépendance de Donetsk et Lougansk, avait peu surpris. L’allié syrien attendait l’autorisation de l’Iran.



Selon les déclarations du vice-président du comité de la Défense de la Douma d’État (chambre basse du parlement russe), Dmitri Sabline, le président syrien Bachar al-Assad a chargé le ministère des Affaires étrangères du pays d’entamer la procédure de reconnaissance officielle des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL).

«J’ai terminé la réunion avec le président de la Syrie. Bachar el-Assad a félicité la délégation de Donetsk pour la libération de la majeure partie de la République. Le président syrien a déclaré qu’il donnerait immédiatement des instructions au ministère des Affaires étrangères pour entamer la procédure de reconnaissance officielle de la RPD et de la RPL», a-t-il écrit jeudi sur sa chaîne Telegram.

Sabline se trouve actuellement en Syrie avec une délégation de la Douma d’État. Auparavant, il a été signalé que des députés du parlement de la RPD étaient également arrivés en Syrie. Ils ont eu une réunion avec Assad.

Selon le canal Telegram de la République populaire de Donetsk (RPD), M. Assad a rencontré la ministre des Affaires étrangères de la RPD, Natalia Nikonorova, et a exprimé son soutien à la lutte de la Russie contre les États-Unis et ses alliés de l’OTAN.

En février dernier, le président Assad avait fait part de la disponibilité de la Syrie à établir des relations avec deux « Etats indépendants que sont Lougansk et Donestk », et avait affirmé que l’idée lui en était venue « il y a quinze jours quand les représentants de deux ‘Républiques’, accompagnant une délégation de parlementaires russes, l’avait rencontré ». 

La Syrie est bien consciente du fait que la crise Ukraine a été planifiée de longue date dans le strict objectif de diviser les nations de la région et de nuire à la sécurité nationale de la Russie et puisque ce coup américain est anti Paix et Sécurité il est normal de s’y opposer », avait déclaré le dictateur criminel Assad, qui, fort de ses 500 000 morts, a gagné la légitimité internationale pour donner des leçons de morale au monde, et expliquer de quel côté se situent le bien et le mal. 

La décision de la Syrie va faire du pays le deuxième à reconnaître officiellement ces deux régions séparatistes de l’Ukraine, comme des Etats à part entière.

  • En février, la Russie a annoncé dans un discours du président Vladimir Poutine, que Moscou reconnaissait officiellement la RPD et la RPL comme des Nations et enverrait des troupes pour les protéger.
  • Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé le déclenchement de ce qu’il a appelé une « opération militaire spéciale » en Ukraine en réponse à l’appel à l’aide des dirigeants des Républiques du Donbass. Il a précisé que les projets de Moscou ne comprenaient pas l’occupation des territoires ukrainiens, l’objectif étant la démilitarisation et la dénazification du pays.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex