Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 juin 2022
Gros revers pour Soros : la Cour suprême décide que le GOP peut réclamer une carte d’identité pour voter

La Cour suprême a décidé jeudi que les législateurs de Caroline du Nord pouvaient exiger que les électeurs présentent une carte d’identité pour voter dans l’État. C’est un énorme revers pour George Soros, qui finance la NAACP, l’association nationale pour la promotion des personnes de couleur, qui avait déposé plainte.



Depuis des années, les Démocrates prétendent qu’obliger les électeurs à présenter une carte d’identité pour voter correspond à « supprimer le vote » des minorités, essentiellement des noirs. C’est un non-sens absolu, qui a été à chaque fois contredit par les faits, lorsqu’un Etat votait une loi obligeant les électeurs à présenter un document qui les identifie : cela n’a pas affecté le taux de participation. En fait, la suppression de la carte d’identité qu’ils réclament permet simplement de faciliter la fraude électorale.

Cette décision permet au gouvernement des États américains d’intervenir plus facilement dans les procès où les Démocrates et les organisations de gauche attaquent les lois de l’État. La décision a été prise dans l’affaire Berger v. NAACP. La Cour a voté à 8 contre 1, la juge progressiste Sonia Sotomayor étant la seule dissidente, les deux autres juges de gauche ayant concouru à la majorité.

« Les États ont le droit de se structurer comme ils le souhaitent et de décider qui doit représenter leurs intérêts dans les litiges fédéraux », a écrit Mme Sotomayor. « Le droit des États ne peut cependant pas passer outre les règles fédérales de procédure civile en exigeant des tribunaux fédéraux qu’ils autorisent l’intervention de multiples représentants des États qui cherchent tous à représenter le même intérêt étatique qu’une partie étatique existante défend déjà de manière compétente. »

Dans la décision, que SCOTUSblog a rapportée comme un jugement 8-1, le juge Neil Gorsuch a donné l’opinion de la cour :

« Selon les termes de la loi, les personnes souhaitant voter doivent faire l’une des choses suivantes : présenter une pièce d’identité avec photo acceptable ou soumettre un formulaire expliquant pourquoi elles ne peuvent pas présenter de pièce d’identité avec photo. »

L’an dernier, les législateurs du Texas ont – littéralement – quitté l’État pour briser le quorum dans le but d’éliminer un certain nombre de lois sur le vote, y compris les limites sur le vote anticipé, l’augmentation des restrictions sur le vote par correspondance et l’arrêt de certaines options de vote comme le vote au volant.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex