Publié par Magali Marc le 18 juin 2022

La popularité de Joe Biden baisse constamment, son taux d’approbation publique est tombé à 32%, plus bas que les pires moments du président Carter. Mais Joe ne se sent pas responsable du mécontentement des Américains. Lors d’une interview accordée à l’agence Associated Press, il a prétendu que c’est la mauvaise gestion de la pandémie par le Président Trump qui a fortement déprimé les Américains au point que c’est lui qui en subit – injustement – les conséquences !

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Monica Showalter, paru sur le site d’American Thinker, le 17 juin.

*****************

Joe Biden déclare à l’Associated Press que son manque de popularité est dû au fait que les Américains ont des problèmes de santé mentale

Joe Biden, comme le dit la propagande de son parti et des médias complices, est un homme de compassion. Il a montré cette compassion récemment en abordant son impopularité auprès du peuple américain avec des remarques comme celle-ci :

« … En ce qui concerne l’état d’esprit des Américains, il a déclaré « Les gens sont vraiment déprimés. Le besoin de soins de santé mentale est monté en flèche … Toutes les choses sur lesquelles ils comptent sont perturbées. Mais c’est surtout une conséquence de la crise du coronavirus »

RNC Research sur Twitter, le 16 juin


Donc, l’impopularité de Joe Biden n’est pas due au fait que nous sommes de mauvaises personnes. Ce n’est pas parce que nous sommes des déplorables dépravés, ou des terroristes, comme le prétendaient les Démocrates, il n’y a pas si longtemps. Nous avons simplement une araignée au plafond. Pour Joe Biden, c’est ce qui explique que son impopularité s’étend au-delà des lignes de parti et inclut des circonscriptions où les électeurs votent traditionnellement pour les Démocrates celles qui ont des électeurs noirs, hispaniques, asiatiques-américains et des jeunes.

Voici ce qu’il a déclaré à l’Associated Press lors de son interview le 17 juin :

« AP : Quel est ce paradoxe ?

BIDEN : Eh bien, je pense que le paradoxe est, en partie, dû à l’échec de la dernière Administration en ce qui a trait à la gestion de la pandémie du coronavirus qui a eu un impact profond sur le nombre de personnes qui ont été infectées et le nombre de personnes qui en sont mortes. Maintenant, voici où j’en suis, je pense que Vivek Murthy a raison ainsi que la plupart de la communauté internationale et de la National Psychological Association, peu importe, les gens sont vraiment, vraiment abattus. … Les gens ont perdu leur emploi. Les gens ont perdu leur emploi. Et ensuite, allaient-ils retourner au travail ? Les écoles ont été fermées. »

Donc Poutine n’y est pour rien après tout.

C’est la faute au coronavirus et aussi au Président Trump, c’est lui qui a fait en sorte que les Américains sont déprimés par les performances professionnelles de Joe Biden.

Nous sommes tous, d’une certaine manière, encore déprimés, même si la pandémie est terminée, nous nous défoulons sur lui de ce malaise mental. Ça n’a rien à voir avec sa performance comme président. C’est dans nos têtes que ça se passe. Rien qu’une petite thérapie ne puisse arranger

Joe Biden a sorti une foule de statistiques pour étayer son affirmation selon laquelle les Américains se portent mieux que jamais sous sa direction, tout comme Chesa Boudin l’a fait dans les semaines qui ont précédé son rappel. C’est drôle que cela n’ait pas aidé Chesa à conserver son job.

Cela rappelle la façon dont les Soviétiques avaient l’habitude de traîner les dissidents dans des centres de santé mentale parce qu’ils refusaient de « reconnaître la réalité socialiste ». Comme dirait Joe : « Je ne plaisante pas ! ».

Voici quelques-unes des véritables raisons qui expliquent le taux de popularité de Joe Biden, actuellement de 32 %, le plus bas de son histoire, et plus bas que celui de Jimmy Carter à son apogée (je me base sur des messages trouvés sur Twitter) :

L’inflation et ses effets – la baisse des salaires, la baisse de l’épargne, la baisse des 401(k) [ NdT: Les plans 401k sont l’un des instruments d’investissement les plus courants que les Américains utilisent pour épargner en vue de leur retraite ], les retards dans les départs à la retraite, la flambée du prix de l’essence, la criminalité, les écoles fermées, les pénuries alimentaires, la crise de la chaîne d’approvisionnement, la fin du choix de l’école, et une frontière ouverte qui fait entrer plus d’un million d’étrangers illégaux non contrôlés et des quantités record de fentanyl mortel.

Tous ces problèmes sont répertoriés par les sondeurs comme faisant partie des principales préoccupations des électeurs américains en ce moment. Ils sont à l’origine de l’impopularité de Joe Biden, dont le taux d’approbation publique dans les sondages est actuellement autour de 30 % et ne cesse de baisser.

Le pire, c’est qu’il n’a aucun plan valable pour corriger ces problèmes.

En ce qui concerne le problème numéro un de l’inflation, il s’est acharné à menacer les compagnies pétrolières et à promettre plus de dépenses fédérales, deux des choses les plus contre-productives qu’il puisse faire.

Il ne fait rien au sujet de la crise de la chaîne d’approvisionnement, rien au sujet de la frontière, et met en place des mesures qui vont rendre la vie plus horrible pour les parents américains.Mais ce n’est pas lui, voyez-vous, ce sont ces pauvres électeurs américains ignorants, qui semblent assez congénitalement désorganisés pour ne être capables de lui accorder le crédit auquel il sûr d’avoir droit.

C’est typiquement Joe Biden ? Soit il est idiot, soit il pense que nous le sommes.
Qu’il nous épargne ces âneries.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

14
0
Merci de nous apporter votre commentairex