Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 juin 2022
La croyance des Américains en Dieu atteint son plus bas niveau. Oui mais quel niveau ! Vous allez être surpris…

L’institut de sondage Gallup a commencé à demander aux Américains s’ils croient en Dieu il y a 78 ans.



Entre 1944 et 2011, plus de 90 % d’Américains (un chiffre impressionnant) croyaient en Dieu ! Hélas, ce chiffre est tombé au niveau le plus bas depuis 78 ans, selon un sondage publié ce vendredi (1). Le plus inquiétant pour l’avenir est que la croyance en Dieu a le plus chuté chez les jeunes adultes. Gallup a posé cette question pour la première fois en 1944.

Ce qui n’est pas surprenant, c’est que la croyance en Dieu est la plus forte chez les conservateurs politiques, et qu’elle a chuté chez les gauchistes et les Démocrates, ces deux groupes affichant une baisse de 10 points, voire plus, par rapport à une moyenne des sondages de 2013 à 2017, a constaté Gallup.

Aujourd’hui donc, 81 % des adultes américains affirment croire en Dieu – une baisse de 6 points par rapport à 2017.

  • Avec 94 % qui disent croire en Dieu, les conservateurs et les adultes mariés ont connu peu de changements au cours des ans (c’est pour cela qu’on les appelle « conservateurs », n’est-il pas ?)
  • A l’inverse, il n’y a plus que 62 % des gauchistes qui croient encore en Dieu,
  • et 68 % des jeunes adultes.
  • Par affiliation politique,
    • 72 % des Démocrates croient en Dieu, contre
    • 92 % de Républicains.

Alors que la croyance en Dieu est la plus élevée chez les conservateurs politiques, les trois groupes qui ont connu les plus fortes baisses de croyance, note Gallup, sont les Démocrates, les progressistes et les jeunes adultes.

Quelle religion ?

  • 69 % des Américains interrogés par Gallup s’identifient à la religion chrétienne :
    • 35 % sont protestants,
    • 22 % catholiques et
    • 12 % s’identifient à une autre religion chrétienne ou simplement comme « chrétiens ».
  • 7 % s’identifient à une religion non chrétienne, dont :
    • 2 % juifs,
    • 1 % musulmans,
    • 1 % bouddhistes.
  • 21 % des Américains ont déclaré ne pas avoir de préférence religieuse, et
  • 3 % n’ont pas répondu à la question.

Fréquentation des églises en baisse

À la question de savoir s’ils avaient personnellement fréquenté une église, une synagogue, une mosquée ou un temple au cours des sept derniers jours,

  • 29 % des adultes américains en 2021 ont déclaré l’avoir fait, en personne ou virtuellement (mauvaise année pour ce sondage en raison de la pandémie de coronavirus).
  • En 2000, 44 % étaient allés à l’église au cours des sept derniers jours, et
  • en 1958, 49 % l’avaient fait.

Identité religieuse par race et par ethnie (chiffre 2016)

Race et ethnieProtestant Catholique Chrétien (autre)Autre religion 
Blancs (non-Hispaniques) 47 % 18 % 4 % 1 % 
Noirs (non-Hispaniques) 67 % 6 % 2 % 1 % 
Hispaniques 25 % 48 % 3 % 1 % 
Asiatiques et insulaires du Pacifique 16 % 13 % 1 % 2 %

Conclusion

Comme vous le constatez, les différences sont très importantes avec la France et l’Europe en général. Ceci explique beaucoup de choses.

Notamment, l’Amérique est restée économiquement capitaliste et libérale, car ce sont les fondamentaux de la liberté d’entreprendre inscrits dans la culture juive ; elle est très éprise de liberté individuelle et tient très haut la protection de la liberté de parole, autant de valeurs chères à la tradition judéo-chrétienne, et elle rejette fortement le socialisme (certes de moins en moins, mais ceci explique cela) et totalement le communisme, car ils donnent à l’Etat le pouvoir très important de prendre en charge les citoyens dans de nombreux domaines de leur vie privée, prise en charge que les Américains veulent conserver et assumer librement, et individuellement.

Ceci explique aussi pourquoi un Donald Trump ne pourrait pas être président en France : combien de Français accepteraient de renoncer à leurs « avantages acquis », à la Sécurité sociale, la retraite de l’Etat, les 35 heures, les 5 semaines de congés obligatoires et payés, et les longs préavis de licenciement ? La religion, omniprésente dans le discours et la doctrine Trump, explique encore ceci.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. https://news.gallup.com/poll/393737/belief-god-dips-new-low.aspx

Le sondage a été réalisé par Gallup du 2 au 22 mai, et il a révélé que 17 % des Américains disent ne pas croire en Dieu.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

29
0
Merci de nous apporter votre commentairex