Publié par Albert Soued le 17 juin 2022

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA) a été scandalisé de découvrir des affiches du parti NPA appelant clairement à la haine d’Israël.

Pour ceux qui s’interrogent régulièrement sur la réalité de l’islamo-gauchisme, le voici placardé sur les murs de France.



Le BNVCA a donc décidé d’interpeller le Ministre de l’Intérieur sur cette dérive antisioniste, et donc antisémite, inacceptable et demande que les candidats NPA, portant des couleurs qui ne sont plus celles de la République, soient invalidés.

Après l’invitation par LFI de Corbyn, dont l’antisémitisme lui a valu d’être exclu de son parti, la gauche se rallie largement au drapeau de la haine d’Israël et de l’antisémitisme, par un clientélisme qui pourrait porter un autre nom.

Enfin, ces affiches sont bilingues.

L’article 2 de la Constitution stipulant que la langue de la République est le français, les quelques mots en français sont-ils bien une traduction exacte du texte ou la pratique du double langage et le bilinguisme sont-ils désormais officiellement admis ?

Le BNVCA a déposé plainte pour incitation à la haine d’Israël et donc à l’antisémitisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Soued

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex