Publié par Guy Millière le 25 juin 2022
Le parti démocrate américain est un parti aux fins totalitaires

La plupart des journalistes français ont accueilli l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche avec une joie non dissimulée. Dix-sept mois plus tard, ils pourraient regarder en face les multiples désastres résultant de l’action de l’administration Biden.

Ceux d’entre eux qui sont correspondants à Washington seraient à même de parler de l’inflation effrénée qui crée d’immenses difficultés pour les familles pauvres et pour celles de la classe moyenne inférieure, et pourraient aussi parler de l’insécurité qui monte en flèche, des très lourdes conséquences de l’immigration illégale massive et incontrôlée qui résulte de la quasi-abolition de la frontière avec le Mexique.



Ceux qui s’occupent des dossiers internationaux pourraient, eux, garder en mémoire la débâcle en Afghanistan, noter les camouflets diplomatiques infligés aux Etats-Unis par la Chine, rappeler que l’administration Biden n’a strictement rien fait pour tenter de dissuader Vladimir Poutine d’envahir l’Ukraine et  noter que l’administration Biden n’a apporté son soutien à l’Ukraine que tardivement, quand il est devenu clair que l’armée russe ne réussirait pas à prendre Kiev, que l’armée ukrainienne résistait et que Volodymyr Zelensky se conduisait en homme d’Etat.

Ils pourraient aussi souligner que l’attitude d’apaisement de l’administration Biden vis-à-vis du régime des mollahs en Iran crée les conditions d’une déstabilisation grave au Proche-Orient et constitue une menace pressante pour Israël. Rien de tout cela n’est fait.

La population française n’est pas informée des actions et décisions de l’administration Biden aux Etats-Unis, et elle n’est pas davantage informée des aspects délétères de la politique étrangère suivie par l’administration Biden, ce qui signifie que la population française ne peut trouver dans les médias français la moindre possibilité de comprendre des données pourtant cruciales pour le futur du monde. C’est tout juste s’il est dit quelquefois que Joe Biden n’est pas en pleine possession de ses moyens intellectuels.

Les mensonges et les maquillages de la réalité qu’on trouve dans les médias de gauche américains se retrouvent dans tous les médias français, qu’ils soient de gauche ou de droite. Et s’il s’agit de Trump, les médias français reproduisent docilement toute la désinformation que colportent les médias de gauche américains.

 Les fraudes électorales en novembre 2020 ont été massives et sont maintenant très documentées (j’ai signalé les rapports très détaillés rédigés par le professeur Peter Navarro, le livre de Mollie Hemingway, Rigged : How the Media, Big Tech, and the Democrats Seized Our Elections, le film accablant de Dinesh D’Souza, 2000 Mules). Les médias de gauche américains pratiquent l’occultation sur le sujet. Les médias français pratiquent la même occultation.

L’entrée de manifestants le 6 janvier 2021 dans le bâtiment du Congrès a été un coup monté (j’ai signalé, là, le film de Christopher Burgard, Capitol Punishment et le livre de Julie Kelly, January 6: How Democrats Used the Capitol Protest to Launch a War on Terror Against the Political Right), et n’a pas un seul instant été une tentative de renverser la république américaine: les médias de gauche américains mentent de manière éhontée sur le sujet, et se placent entièrement au service du parti démocrate, qui se conduit sur le sujet comme un parti aux intentions totalitaires. Les médias français reprennent les mensonges éhontés des médias de gauche américains et se placent eux-mêmes au service du parti démocrate, en feignant de ne pas voir qu’il est devenu un parti aux fins totalitaires.

Une commission du Congrès, constituée en violation de toutes les règles juridiques américaines, utilise de faux documents, des vidéos tronquées, des témoignages qui ne prouvent rien, et profère des accusations diffamatoires contre Donald Trump, les médias de gauche américains reproduisent les accusations diffamatoires et occultent la violation de toutes de toutes les règles juridiques américaines, le recours à des faux documents et à des vidéos tronquées et le fait que les témoignages ne prouvent rien. Les médias français reprennent aveuglément ce qu’ils trouvent dans les médias de gauche américains.

Le but du parti démocrate américain est de tenter de se maintenir au pouvoir à tout prix et de mener une opération de démolition de son principal adversaire politique par tous les moyens. Le but des médias de gauche américains est de permettre au parti démocrate de se maintenir au pouvoir à tout prix et d’inciter à la haine contre Trump sans se préoccuper de la vérité. On pourrait aisément penser que c’est aussi le but que se donnent les médias français.

Les opérations menées par le parti démocrate américain aux Etats-Unis en ce moment sont un immense danger pour la république américaine et pour la survie de la liberté sur terre. Les médias de gauche américains sont au service de ce danger. Hélas, les médias français, comme de nombreux médias dans le monde occidental, se placent eux-mêmes au service de ce danger.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex