Publié par Mauricette le 7 juin 2022

Source : Publicsenat

La guerre en Ukraine semble faire bouger les lignes concernant l’Europe de la défense. Les Danois viennent de rejoindre la politique européenne de défense, dont ils étaient exemptés depuis 30 ans.



La Commission européenne a été missionnée par les 27 pour acheter des équipements militaires en commun. Mais face à la menace russe, l’OTAN apparaît encore pour certains Européens comme le meilleur bouclier.

Le 1er juin, les Danois ont voté à 69,9 % en faveur d’une intégration à la politique de défense de l’UE, dont le Danemark était le seul pays du bloc à être exempté. Autre conséquence de la guerre en Ukraine qui sévit aux portes de l’Union européenne, les 27 Etats membres ont acté d’investir davantage dans des équipements militaires made in Europe. Ce sont donc 500 millions d’euros qui vont être débloqués dans les deux prochaines années pour renforcer les capacités industrielles du vieux continent.

« Renforcer notre capacité à être crédible »

Une décision prise lors du sommet européen des 30 et 31 mai que salue Nathalie Loiseau, eurodéputée Renew et présidente de la sous-commission Sécurité et défense au parlement européen. « Il a été acté que nous allions pouvoir acheter en commun du matériel militaire. D’abord pour renouveler les stocks. Car depuis plusieurs mois maintenant nous livrons des équipements militaires létaux à l’Ukraine pour la soutenir dans la guerre d’agression qu’elle subit et ça veut dire que nous puisons sur les stocks européens. Il faut dons se dépêcher de renouveler ces stocks, de permettre aussi à des pays qui étaient équipés avec des matériels soviétiques anciens de changer leurs équipements, de les moderniser, et puis faire en sorte que l’on dépense mieux, d’avoir des matériels qui sont plus compatibles pour pouvoir renforcer notre capacité à être crédible. »

« L’UE mène une politique de défense, l’OTAN assure la défense »

Mais le parapluie américain avec l’OTAN séduit toujours et apparaît protecteur. La Finlande et la Suède souhaitent intégrer l’Alliance atlantique de toute urgence. En Europe centrale et orientale, l’OTAN apparaît toujours comme le meilleur rempart face à la menace russe, selon l’eurodéputé polonais (ECR) Jacek Zaryuz- Wolski. « Nous souhaitons un OTAN fort avec la composante européenne renforcée, mais avec les Américains. Car sans les Américains, nous sommes complètement désarmés, nous ne sommes pas capables de nous défendre contre la Russie. La différence entre l’UE et l’OTAN, c’est que l’UE mène une politique de la défense tandis que l’OTAN assure la défense. »

Si l’élu polonais ne fait pas confiance en l’Europe pour assurer la sécurité de son pays et de ses concitoyens, Nathalie oiseau l’exhorte à ne pas opposer l’Alliance atlantique avec une future Europe de la défense, le suppliant « à ne pas se diviser, au moment où il y a la guerre en Europe. »

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex