Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 juin 2022
Tremblement de terre chez les progressistes : La Cour suprême confirme que l’avortement n’est pas un droit constitutionnel !

Remercions le président Donald Trump. L’héritage qu’il a laissé durant ses quatre ans de mandat résonne partout, et je peux vous assurer que les gauchistes en perdent la tête à en devenir fous !



La SCOTUS vient de confirmer la fuite d’information du mois dernier, et a accentué sa décision même, en annulant la célèbre décision Roe v Wade de 1973 et Casey de 1992, qui étaient profondément déviantes. La décision d’annulation est de 6-3, avec le juge Alito écrivant l’opinion, et le juge Roberts qui a écrit une opinion concordante.

En substance, la Cour suprême a confirmé que les lois relatives à l’avortement seront désormais renvoyées aux États – donc au peuple américain – pour qu’ils en décident.

  • « Il n’y a rien dans la Constitution sur l’avortement, et la Constitution ne protège pas l’avortement comme étant un droit. Ni explicitement, ni même implicitement »
  • « Il est temps de tenir compte de la Constitution et de renvoyer la question de l’avortement aux représentants élus du peuple, ce que la Constitution prévoit », à savoir : dans chaque Etat.
  • Le juge Thomas est allé plus loin encore, et a laissé entendre que la Cour pourrait également revenir sur l’autorisation du mariage gay.

La Cour est allée plus à droite après la fuite

Le 2 mai 2022, un projet d’avis rédigé par le juge Samuel Alito a été divulgué à Politico, qui l’a immédiatement publié. Dans cet avis, il écrivait qu’

« il est temps de tenir compte de la Constitution et de renvoyer la question de l’avortement aux représentants élus du peuple. »

Les médias avaient immédiatement menti au public et affirmé que « l’avortement devenait interdit » ! Il n’en était rien.

L’opinion concordante du juge Robert, qui était contre, ressemble à une dissidence mais n’en est pas une – il reproche à la Cour son manque de retenue judiciaire en ne rendant pas une opinion plus étroite qui n’aurait pas annulé Roe. Cependant, il a été convaincu par les arguments d’Alito, Thomas, ACB, Kavanaugh et Gorsuch de signer avec eux, car en effet, la décision ne respectait pas la constitution.

Ces CINQ juges, dont trois ont été nommés par le président Trump, ont clairement dit le droit, clairement rappelé la Constitution, et indiqué qu’elles rejetaient l’avortement et le renvoyaient aux États.

L’analyste juridique de CNN vient de déclarer :

« Il faudra des années et des années avant que la cour ne pense à revenir en arrière, si jamais elle le fait. C’est une décision pour les âges. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex