Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 juin 2022
Un arrêt majeur de la Cour suprême élargit le droit de porter une arme et déstabilise les gauchistes

La Cour suprême a invalidé une loi new-yorkaise sur les armes à feu qui impose des restrictions strictes au droit de porter d’une arme sur soi en dehors du domicile. Les Démocrates sont hystériques.



Le juge Clarence Thomas a rédigé l’opinion majoritaire de l’arrêt, qui a été adopté par 6 voix contre 3, expliquant que la loi est contraire à la Constitution des Etats-Unis. les juges Kagan, Sotomayor et Breyer, de tendance progressiste, étant dissidents.

« L’exigence new-yorkaise de « motif valable » pour porter une arme sur soi viole la Constitution, parce qu’elle n’autorise les permis de port d’arme en public que lorsqu’un demandeur démontre un besoin spécial d’autodéfense », a déclaré M. Thomas dans son opinion, et la Constitution ne réclame pas de prouver quoi que ce soit.

La loi new-yorkaise exigeait des demandeurs de permis de port d’arme dissimulée qu’ils démontrent une raison valable pour obtenir le permis. Les demandeurs étaient obligés de montrer une raison particulière pour laquelle ils devaient se défendre, plutôt qu’une simple demande d’autodéfense générale.

Le procès a été intenté par deux hommes qui ont demandé un permis de port d’arme dissimulée, mais n’ont été autorisés à porter une arme que pour la chasse et pour se rendre au travail.

La New York State Rifle Association a contesté la loi de l’État, arguant que le deuxième amendement leur donne le droit de porter une arme à feu sur eux sans avoir besoin d’une raison particulière.

Les réactions ont afflué immédiatement après la décision.

« C’est choquant. Absolument choquant qu’ils nous aient retiré le droit d’avoir des restrictions raisonnables », a déclaré la gouverneure de New York, Kathy Hochul, lors d’une conférence de presse.

Quelle hypocrisie ! Pendant les quatre ans de la présidence Trump, les Démocrates nous ont rabâché matin midi et soir qu’il violait la Constitution, et quand la SCOTUS prend une décision conforme à cette constitution qu’ils disent chérir, ils dénoncent les juges !

« La décision de la Cour suprême d’aujourd’hui est une énorme victoire pour les droits du deuxième amendement de tous les Américains », a tweeté le sénateur Ron Johnson.

Entre ça, la confirmation que l’avortement n’est pas un droit protégé par la Constitution, et les petites fiches données au président Biden lui indiquant qu’il doit « s’asseoir à sa place », la semaine n’est pas très bonne pour les Démocrates !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex