Publié par Piotr Stammers le 13 juin 2022
Un Boeing 747 de Mahan Air a été saisi en Argentine

Le gouvernement argentin a saisi à l’aéroport de Buenos Aires un Boeing 747 appartenant à la compagnie iranienne Mahan Air et loué à une compagnie aérienne publique vénézuélienne, ont déclaré dimanche les médias contrôlés par l’État iranien.



Il n’y a pas eu de confirmation officielle de ces informations, publiées par la télévision d’État et l’agence de presse semi-officielle ISNA. L’Iran et le Venezuela entretiennent des liens étroits. Les deux pays ont signé samedi un plan de coopération sur 20 ans, selon la télévision d’État iranienne.

« La propriété de l’avion a été transférée il y a un an et il a été vendu à une société vénézuélienne », a déclaré le porte-parole de Mahan, Amir Hossein Zolanvari, à l’agence de presse officielle IRNA. Zolanvari n’a pas nommé la société vénézuélienne.

Il n’a pas été immédiatement précisé si l’avion figurait sur une liste d’avions iraniens faisant l’objet de sanctions américaines. Mahan Air est sous le coup de sanctions américaines depuis 2011 pour son soutien aux Gardiens de la Révolution iraniens.

L’Iran et le Venezuela, qui sont tous deux sous sanctions américaines, entretiennent des liens étroits. Les deux pays ont signé samedi un plan de coopération sur 20 ans.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex