Publié par Magali Marc le 16 juin 2022

Durant la campagne de 2020, Donald Trump avait prédit que Joe Biden allait faire sombrer les États-Unis dans une abîme de gauchisme faite de  pauvreté, de faim, de froid, de manque de transports et de tous les autres maux découlant de sa guerre contre les combustibles fossiles. Les Américains allaient connaître une crise frontalière sans précédent et l’effondrement de la famille, avec le sacrifice des enfants culpabilisés par la Théorie critique de la race et livrés, à l’insu des parents, aux dieux du transgenrisme.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Andrea Widburg, paru sur le site d’American Thinker, le 15 juin.

*******************

Une vidéo incontournable montre que Donald Trump avait annoncé le désastre causé par Joe Biden

Maze est un artiste numérique et un monteur de vidéo qui a mis ces compétences au service de la création d’une vidéo révélant que Donald Trump a prophétisé à peu près toutes les choses horribles que Joe Biden a faites à l’Amérique depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2021.

La vidéo associe astucieusement un discours de Joe Biden à des insertions de déclarations faites par Donald Trump pendant la campagne de 2020.

La vidéo est déprimante, dans la mesure où elle nous rappelle que nous sommes tombés bien bas, mais c’est aussi un rappel qu’il y a un recours possible, que ce soit avec M.Trump ou avec un autre candidat conservateur de sa trempe.

En regardant cette vidéo dans laquelle Donald Trump prédit avec précision ce que Joe Biden allait faire à l’Amérique, je n’ai pu que penser à Jérémie, alias le prophète de malheur, qui avait prédit avec précision que le royaume de Judée serait détruit et le peuple exilé.

Bien sûr, Donald Trump n’a pas été un prophète pleurnichard et gémissant à propos des malheurs qu’il prédisait. Il essayait simplement de faire comprendre aux gens qu’ils avaient le choix : voter pour lui et continuer à vivre dans une Amérique sûre, prospère et normale, ou voter pour Joe Biden et voir la prospérité et la sécurité de l’Amérique s’effondrer dans un tourbillon de douleurs économiques :

Mais voici la bonne nouvelle : Jérémie avait clairement indiqué que l’exil babylonien serait un fait accompli dès lors que les Judéens abandonneraient leurs obligations de suivre la loi de D.ieu.

Par chance, ce qui se passe aux États-Unis, (du moins je l’espère) n’a pas encore atteint le niveau d’une punition inévitable venant du ciel.

Après la captivité babylonienne, le royaume de Judée a connu une réforme religieuse et un retour à la grandeur pendant plusieurs siècles.

Je crois fermement que l’Amérique a encore la capacité de se ressaisir.

Je me rappelle que, même si nous aimons penser aux jolis films de Jane Austen lorsque nous évoquons la fin du 18e et le début du 19e siècle, l’Angleterre était plus proche de ce que nous connaissons aujourd’hui : les très riches et les très pauvres étaient incroyablement débauchés, il y avait de nombreux abus de substances (gin bon marché pour les pauvres, bons spiritueux et vin pour les riches) et une absence totale de moralité sexuelle.

Les vœux de mariage étaient couramment ignorés par les riches, et la prostitution hétérosexuelle et homosexuelle (cette dernière concernant les jeunes garçons que l’aristocratie débauchée utilisait, et la prostitution masculine et féminine profitant de la pauvreté) était la norme. La syphilis et la gonorrhée étaient répandues – et impossibles à traiter.

La situation politique était également terrible. Le gouvernement britannique était dépendant du copinage et des pots-de-vin. Les fonctionnaires recevaient un salaire minimal et gagnaient de l’argent grâce aux tarifs douaniers et aux pots-de-vin. En fait, l’une des principales causes de la Révolution américaine est la façon dont les fonctionnaires corrompus exploitaient les colonies.

Si vous lisez attentivement les livres de Jane Austen, vous verrez qu’elle était consciente de ce côté sombre. Ses livres décrivent en termes élégants le désastre économique pour les jeunes femmes sans dot et le malheur qui s’abattait sur elles lorsqu’elles devenaient la proie de jeunes hommes opportunistes et immoraux.

Mais Mme Austen et sa famille représentaient quelque chose de différent : une classe moyenne solide et pieuse.

C’est cette classe moyenne, avec l’aide du Grand Réveil, le vaste élan religieux qui a balayé l’Angleterre et l’Amérique au milieu du 18e siècle, qui a conduit à l’ère victorienne. Cette ère a été, sans doute, la période la plus prospère et la plus productive de l’histoire britannique.

Ici, aux États-Unis, nous avons cette même classe moyenne robuste, qui est moins liée à l’argent (surtout depuis que Joe Biden essaie de détruire la richesse de la classe moyenne) et plus aux valeurs. Cette « classe de valeurs » s’accroît à pas de géant alors que l’Administration de Biden donne aux gens un aperçu de l’abîme du gauchisme : un monde de ténèbres, de pauvreté, de faim, de froid et de chaleur extrêmes, de manque de transports et de tous les autres maux découlant de la guerre contre les combustibles fossiles ; des conflits raciaux extrêmes ; une frontière brisée ; l’effondrement de la famille ; et le sacrifice de nos enfants aux dieux du transgenrisme.

Donald Trump l’avait prédit, Joe Biden a réalisé cette prédiction, et le peuple américain a appris sa leçon.

Nous avons conservé le dynamisme, les principes et la foi qui nous permettront, comme les Victoriens, d’émerger plus forts et plus sûrs que jamais.

De même, comme les Victoriens, nous serons imparfaits, mais nous tâcherons de nous perfectionner, et d’avantager un plus grand nombre de personnes.

Alors, écoutez le prophète non religieux Donald Trump et, en novembre 2022 et 2024, votez contre les Démocrates et les RINO dans toutes les élections du pays.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex