Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 juillet 2022
Ce qu’on sait sur Robert Crimo, le tueur nihiliste de Chicago qui a fait 6 morts et 38 blessés

Au moins 6 personnes ont été tuées et 30 autres blessées et hospitalisées après qu’un homme armé a ouvert le feu lors d’un défilé pour la célébration du 4 juillet à Highland Park, dans la banlieue de Chicago (Illinois).



Le tireur a ouvert le feu avec un « fusil à gros calibre » alors qu’il se trouvait sur un toit quelques minutes après le début du défilé. Il avait un comportement « très militaire, méthodique dans sa façon de s’accroupir et de tirer », a déclaré un témoin à WGN TV.

Le Dr Brigham Temple, médecin urgentiste au NorthShore University Health System, a déclaré que l’hôpital avait reçu 30 patients suite à l’attaque ; 25 d’entre eux avaient des blessures par balle, dont quatre ou cinq enfants. Temple a ajouté que 19 des blessés ont été traités et ont quitté l’hôpital, selon USA Today.

Les enquêteurs ont trouvé sur les lieux le fusil qui a été utilisé lors du massacre. Jeff Leon, 57 ans, un témoin, a déclaré à CNN que les coups de feu ressemblaient à des pétards et qu’il avait d’abord pensé que le bruit faisait partie du défilé.

« La police a commencé à réagir, et j’ai vu des gens tomber », a-t-il dit.

Le tireur, qui a réussi à s’échapper, a été identifié comme étant un homme blanc d’environ 20 ans, aux cheveux longs noirs, de petite taille et d’environ 60 kg, portant un tee-shirt bleu. Une « personne d’intérêt » a été rapidement identifiée comme étant Robert « Bobby » E. Crimo, 22 ans, qui conduisait une Honda de couleur argent de 2010.

Il a été repéré par un policier de North Chicago, et après une brève poursuite, Crimo a été arrêté dans la ville voisine de Lake Forest et appréhendé sans incident. Il a été placé en garde à vue vers 18h30, a rapporté la chaîne ABC WLS-TV.

Lundi soir, plus d’une douzaine de policiers ont encerclé une maison correspondant à l’adresse de Crimo, qui est le deuxième enfant d’une famille de trois, et est d’origine italienne. Un camion blindé, marqué « Police Rescue Vehicle », occupait le milieu de la route. La police a bloqué les routes menant à la maison, ne laissant passer que certaines voitures des forces de l’ordre.

“Awake the Rapper”

Crimo est un musicien de Chicago qui porte le nom de scène « Awake the Rapper » sur les réseaux sociaux. CBS Chicago a rapporté que Crimo vivait à Highwood, une banlieue de Chicago, avec son père et son oncle.

Dans l’une de ses vidéos musicales publiées sur sa chaîne YouTube, aujourd’hui supprimée, on voit Crimo portant un casque et un gilet pare-balles dans une salle de classe, rapporte le Daily Mail. La vidéo montre ensuite la salle de classe saccagée avec le suspect souriant.

Le journaliste de NBC News Ben Collins a écrit : « La chose la plus importante à savoir sur l’identité en ligne de Crimo est son obsession pour la mort de masse et le nihilisme. »

Une photo postée sur Twitter le montrait portant un drapeau de Trump comme une cape, avec le mot Spam en légende ; sur une autre, il arborait une casquette du FBI. Sur le même compte, il a également liké une vidéo du président Biden.

Sur la plupart des pages de Crimo sur les réseaux sociaux et dans plusieurs de ses vidéos, on trouve un symbole qui ressemble grossièrement à celui utilisé par Suomen Sisu, une organisation finlandaise qui se définit comme nationaliste et patriotique, critiquant l’immigration illimitée et le multiculturalisme. La Suomen Sisu proclame son soutien à l’idée d’États nationaux indépendants, qui se gouvernent souverainement, et s’oppose à la coopération supranationale, en particulier à l’Union européenne…

Toutefois, Crimo ne semble pas mentionner le groupe dans ses publications.

Il était également l’administrateur d’un canal Discord nommé « SS », qui a depuis été supprimé.

Un compte Instagram appartenant également à Crimo présente plusieurs portraits en noir et blanc qui le révèlent avec le tatouage d’un chiffre sur un côté de sa tempe et le mot « Awake » au-dessus d’un de ses sourcils. Crimo a également avoir des marques de bâtons qui s’additionnent pour faire cinq sous son œil.

Une autre photo le montre avec le gros titre de l’assassinat du président John F. Kennedy consacré à Lee Harvey Oswald accroché sur son mur.

Transparent dans son quartier

Un voisin qui a demandé à rester anonyme a déclaré au Daily Beast que Crimo se promenait dans le quartier et dans les réserves naturelles voisines sur un vélo électrique, en écoutant du heavy metal. Il conduit une voiture avec le mot « pussymobile » écrit à l’arrière.

« La famille est dans la région depuis longtemps », a-t-elle dit, ajoutant que son père est un propriétaire de petite entreprise qui s’est présenté à la mairie de Highland Park en 2019 et a perdu avec une marge de deux contre un face au titulaire.

« Nous ne le connaissons pas vraiment, mais nous le voyons rouler dans le quartier », a-t-elle dit. « Nous n’avons jamais eu d’interaction avec lui, à part le fait de le voir circuler en voiture ».

Son oncle, Paul Crimo, a déclaré à Fox 23 Chicago qu’il n’avait vu aucun « signe avant-coureur » indiquant que Crimo pourrait être impliqué dans la fusillade de lundi.

« Je n’ai vu aucun signe de trouble. Et si j’avais vu des signes, j’aurais dit quelque chose », a déclaré M. Crimo, ajoutant que son neveu était un « rappeur de YouTube » qui avait déjà travaillé à Panera Bread.

Les vidéos de Crimo, cependant, sont pleines de thèmes sombres et nihilistes

  • Dans l’une d’entre elles, intitulée « On my Mind », on voit Crimo dans une salle de classe vide, en tenue tactique et tenant le drapeau américain.
  • Dans une autre, on le voit rapper « Like a sleepwalker, I am breaking through no matter what » (Comme un somnambule, je vais percer quoi qu’il arrive) à côté de séquences où il est armé.
  • Une vidéo intitulée « Toy Solider » est un dessin animé qui commence par un étudiant envoyant un SMS en classe tandis que l’on entend Crimo rapper « fuck this world ». Elle passe d’une image d’un tireur lourdement armé entrant dans une école et ouvrant le feu, à une image d’affrontement avec la police à l’extérieur. La scène finale montre le tireur gisant dans une mare de sang.
  • Crimo a un blog, où il publie plusieurs de ses clips et des photos de lui. Dans une vidéo intitulée « Smiley Face Solider », Crimo s’enregistre en train de peindre un soldat armé avec un smiley jaune de dessin animé sur un mur de briques pendant que la chanson thème de Star Wars est jouée en fond sonore.
  • NBC News rapporte que Crimo avait son propre canal Discord, qui a été désactivé après la fusillade, et qu’il fréquente un forum consacré à la mort, où il a posté la vidéo de décapitation.

Résolument nihiliste

Le post le plus récent de Crimo avant la fusillade, posté en mars, était une photo de Budd Dwyer, le trésorier d’État de Pennsylvanie qui s’est suicidé en direct à la télévision à la fin des années 1980, avec la légende « J’aimerais que les politiciens fassent encore des discours comme celui-ci. »

Il a aussi fréquemment posté des messages sur un forum où l’on discute de représentations graphiques du meurtre, du suicide et de la mort. Son dernier message sur ce forum date de la semaine dernière, lorsqu’il a posté une vidéo d’une décapitation.

Le journaliste d’investigation Steven Monacelli, qui écrit sur l’extrémisme, met en garde contre les conclusions hâtives, même si les photos de Crimo « semblent montrer qu’il a été actif dans certains événements politiques de droite. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex