Publié par Mauricette le 25 juillet 2022
« Choisis la vie pour que tu vives ! »

Source : Crif

Existe-t-il des prêtres catholiques qui aiment Israël et qui aiment le peuple juif ? Il semblerait que oui.

Même si les médias, y compris catholiques, ne leur ouvrent pas forcément toujours leurs colonnes… Michel Garroté, journaliste à l’agence de presse Voxmundi, à la revue L’Impact pour le Moyen Orient et l’Amérique latine et auteur du blog « Catophile » a reproduit, pour preuve, un texte anthropologique de l’Abbé Alain-René Arbez, prêtre catholique à Genève :



« Il y a 3800 ans, Abraham claquait la porte d’un clan pourvoyeur d’idoles malfaisantes, et il partait à l’aventure de la foi pour répondre à un appel intérieur riche de promesses. Sans rien savoir de son avenir, il allait de l’avant, avec une confiance génératrice d’humanité. Il y a 3300 ans, le petit hébreu Moïse était déposé sur un fragile panier d’osier voguant au fil de l’eau du Nil, au milieu de crocodiles féroces prêts à l’avaler. Providentiellement sauvé et éduqué par une femme de cœur, puis devenu adulte ayant fait ses choix, il a transmis à son peuple libéré les bases éthiques d’un vivre ensemble qui se montrent encore de nos jours utiles au monde entier. Israël, l’état moderne est la résurgence récente de tout un peuple agressé maintes fois sur sa terre et au cours des siècles dispersé aux quatre horizons. Depuis 62 ans, Israël est une nation reconnue qui a su survivre au milieu d’une région hostile et dont la société démocratique et interculturelle a atteint de hauts niveaux technologiques. Tandis que nombre de ses voisins semblent de plus en plus affectionner une culture de mort jurant de faire disparaître Israël dans les délirants abîmes du djihad, sa devise reste vaillamment celle du Lévitique : « Choisis la vie pour que tu vives ! ».

Comme le petit David face au géant Goliath, Israël doit sans cesse rester sur ses gardes et faire front sur son minuscule espace vital pour ne pas être déchiqueté par une brutalité adverse parée de nobles causes dont seuls sont dupes ceux qui y ont trouvé intérêt. Cloué au pilori sur le Golgotha des bien-pensances aveuglées, il lui est lancé au visage, comme à un certain rabbi d’il y a 2000 ans : « si tu es ce que tu prétends, fais-nous le miracle de la paix ! ». Mais la paix peut-elle prendre forme lorsque la haine habite les arrière-pensées de ceux qui l’exigent sans concertation, telle une soumission unilatérale à leur projet religieusement totalitaire ? La paix authentique, c’est le shalom biblique, l’harmonie respectueuse de réciprocité, inspirée des 10 commandements et facteur de droits de l’homme, incompatible avec les dérives de l’hégémonie coranique. L’histoire biblique se poursuit donc avec Israël et ses voisins, le combat culturel et spirituel entre oppression et liberté également, comme un miroir prophétique de notre humanité à venir ». Abbé Alain René Arbez

http://cathophile.blogspot.com/2010/04/scoop-un-pretre-qui-aime-israel.html (cathophile.blogspot.com)

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex