Publié par Gertrude Lamy le 4 juillet 2022
En Angleterre, des toilettes non mixtes seront désormais obligatoires dans les lieux publics

Source : Slate

De nombreuses femmes auraient notamment exprimé dans un rapport leurs inquiétudes concernant leur vie privée à utiliser des toilettes non séparées.



Désormais en Angleterre, tous les nouveaux bureaux, les écoles, les hôpitaux et les lieux de divertissement d’une certaine taille devront proposer des toilettes séparées non mixtes, rapporte The Independent.

La ministre des Femmes et des Égalités Kemi Badenoch est à l’origine de ce projet, après la remise d’un rapport dirigé par l’ancien secrétaire au logement, Robert Jenrick. Dans celui-ci, de nombreuses femmes britanniques auraient exprimé des inquiétudes concernant leur vie privée à utiliser des toilettes non séparées. Elles ont également critiqué les files d’attentes beaucoup plus longues lorsque les WC sont à la fois utilisés par des hommes et par des femmes.

Le groupe de campagne Fair Play for Women a déclaré au gouvernement que les établissements ne proposant pas de toilettes séparées «défavorisaient» les femmes, ajoutant que beaucoup d’entre elles ne souhaitaient pas «passer devant les urinoirs pour se rendre dans les cabines».

Un débat pas si anecdotique

Comme le relate The Independent, une source du gouvernement britannique a déclaré au journal The Telegraph qu’il était «vital» que les femmes se sentent «en sécurité et à l’aise» lorsqu’elles utilisent les toilettes publiques, et a appelé à «mettre davantage l’accent sur des dispositions axées sur la dignité, la vie privée, la tolérance et le respect de tous. C’est une approche de bon sens qui est inclusive pour tous».

Les directives seront appliquées après une consultation à l’automne et concerneront tous les nouveaux bâtiments publics, comme ceux qui ont prévu d’être réaménagés.

S’il parait anecdotique, le débat concernant les toilettes non-genrées est aussi très discuté ailleurs, en France comme aux États-Unis. Contrairement à l’Angleterre, de plus en plus d’établissements publics tentent de mettre en place des espaces neutres, notamment pour permettre plus d’intimité aux personnes trans et non binaires, ou encore diminuer les files d’attentes interminables devant les toilettes des femmes quand celles des hommes se retrouvent souvent vides.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex