Publié par Gaia - Dreuz le 11 juillet 2022
La grande arnaque du « génocide » palestinien, en chiffres

Source : Jforum

Le Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a recommandé, en 1989, de faire du 11 juillet la Journée mondiale de la population comme une journée internationale.



Cette célébration est une généralisation de la Journée des cinq milliards, lorsque la population mondiale a atteint ce niveau le 11juillet 1987. A cette occasion le Bureau des Statistiques palestinien donne des chiffres. Ceux qui proclament Jérusalem , capitale de la Palestine, ne peuvent guère être accusés de maquiller les chiffres du « génocide ». Nous pouvons donc, avec des chiffres officiels, mesurer le  « génocide » rappelé par la propagande des activistes anti Israël

14,3 millions de palestiniens, une chance pour le monde?

Le Bureau central palestinien des statistiques a indiqué jeudi qu’il estimait que le nombre de Palestiniens dans le monde atteindrait 14,3 millions au milieu de cette année, dont environ 5,35 millions dans « l’État de Palestine » (Cisjordanie ( Judée Samarie) et bande de Gaza) – 2,72 millions d’hommes et 2,63 millions de femmes.En 2021, à la même date, le nombre estimé était de 13,8 millions de Palestiniens dans le monde

Répartition des 14,3 millions de Palestiniens 2022

Ce même rapport sur la Journée mondiale de la population a indiqué que la Cisjordanie comptait 3,19 millions d’habitants, dont 1,62 million d’hommes et 1,57 million de femmes, tandis que la population de la bande de Gaza était estimée à 2,17 millions de personnes, dont 1,10 million d’hommes et 1,07 million de femmes.

Selon le bureau, les Palestiniens de la tranche d’âge 0-14 ans à la mi-2022 constituent environ 38 % de la population totale de la « Palestine » – 36 % en Cisjordanie et 41 % dans la bande de Gaza.

Quant au taux de mortalité

Avec un taux de mortalité, autour de 3,5 pour mille habitants, les Palestiniens se situent à un niveau inférieur à celui des israéliens et à celui du monde entier. Ceci y compris l’année 2020, l’année du Coronavirus, non incluse dans les chiffres palestiniens qui ne comprennent pas 2020. Au niveau mondial, le taux de mortalité se situe à 7,7, un chiffre bien supérieur à celui des palestiniens qui ressemblent finalement fort à une population extraordinairement  protégée et en explosion démographique.

Si la population mondiale avait du croître au même rythme que la population palestinienne, multipliée par 23 entre les 600 000 de 1950 à 14,3 millions d’aujourd’hui , la population mondiale aujourd’hui serait de …59, 8 milliards d’individus. La prochaine fois qu’on parle de génocide palestinien, il faudra leur rappeler les chiffres qui , eux, ne sont pas antisémites

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex