Publié par Magali Marc le 24 juillet 2022
La stratégie des Démocrates consiste à limiter les dégâts des Midterms

Les Démocrates vont faire tout ce qu’ils peuvent afin de réduire l’impact de la vague républicaine lors des élections de mi-mandat du 8 novembre. Cela peut sembler fou qu’ils parlent peu ou pas du tout des sujets qui préoccupent réellement les Américains comme l’inflation ou la vague des immigrants illégaux. En fait, ils s’appliquent à attirer le plus grand nombre possible d’électeurs démocrates et d’y ajouter les électeurs d’accord avec eux sur une seule cause comme l’avortement ou le contrôle des armes à feu. C’est un aveu tacite que la vague du GOP est réelle et qu’ils peuvent seulement essayer d’en réduire la taille.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Erick Erickson* paru sur le site de Townhall, le 23 juillet.

*******************

Les chiffres à connaître pour tenter de prédire le résultat des élections du 8 novembre

Il y a 332 millions d’Américains.

Sur ce nombre, environ 75 % ont le droit de vote.

Seuls 50 % sont effectivement inscrits sur les listes électorales. En moyenne, entre les élections présidentielles et de mi-mandat, seuls 40 % des 332 millions d’Américains vont voter.

Une année présidentielle peut faire grimper le taux de participation à environ 47 %, et une année d’élections de mi-mandat peut le faire baisser à 33 %.

La moyenne est d’environ 40 %.

Sur les 40 % d’électeurs américains qui sont inscrits sur les listes électorales et qui votent, il faut en obtenir 21 % pour gagner.

Sur ces 40%, environ 13% voteront démocrate dans tous les cas et 12% voteront républicain dans tous les cas.

Cela varie selon les États, mais, en ce moment, le GOP et les Démocrates sont à parité dans le pays.

Il reste donc 15% des Américains dont les votes feront la différence.

Quatre pour cent des Américains sont des électeurs à enjeu unique.

Ils ne s’intéressent qu’aux armes à feu (contrôle des armes à feu ou droits d’avoir des armes à feu), à l’avortement (pro-vie ou pro-avortement), à l’environnement ou à d’autres questions aléatoires et ne voteront que sur ces questions ou resteront chez eux s’ils n’aiment pas la position des candidats sur le sujet.

En ce qui concerne les armes à feu et l’avortement, la majorité de chaque groupe a eu tendance à pencher du côté du GOP, compensant ainsi l’avantage des Démocrates sur le vote générique.

Il reste donc 11 % des Américains pour décider d’une élection. Sur ces 11 %, vous devez obtenir les votes de 5,51 % de ces Américains pour gagner.

C’est impossible dans certains districts et États, car les pourcentages au niveau des États sont variables.

Mais dans les districts et les États où les votes sont décisifs, cela compte vraiment.

Vous devez cibler 5,51 % de la population, les trouver, les persuader et les retenir une fois que vous vous êtes assurés de l’appui de votre base.

Bien sûr, ces chiffres sont abstraits et représentent des généralités, mais avec le temps, ils se concrétisent.

Certaines élections ont un taux de participation plus élevé. D’autres ont un taux de participation plus faible. Mais en tant que référence pour les campagnes politiques, le taux de participation à tendance à se maintenir.

L’équipe du président Joe Biden semble déboussolée en ce moment.

Le problème numéro un en Amérique est l’inflation, ce qui englobe l’économie, l’emploi, le prix de l’essence, le prix des denrées alimentaires, etc.

Tout le reste est accessoire.

Que fait Joe Biden ?

Il se concentre sur une supposée crise climatique, l’avortement, le contrôle des armes à feu, etc. La question est de savoir pourquoi.

La réponse ne tient pas au fait que l’équipe des stratèges de Joe Biden est incompétente. C’est plutôt qu’ils savent que la catastrophe est inévitable.

Ils s’appliquent à atténuer les dégâts.

En géométrie, on apprend qu’une onde sinusoïdale est annulée par un cosinus. Une onde d’amplitude x peut être compensée par une onde inverse d’amplitude -x.

L’équipe de Joe Biden essaie de faire croître une vague d’électeurs démocrates afin de minimiser la vague républicaine à venir.

Leur stratégie consiste à faire participer les 15 % d’Américains qui voteront toujours, en toutes circonstances, pour le Parti Démocrate et à maximiser la participation des électeurs qui ne s’intéressent qu’à une seule question, que ce soit l’avortement, l’environnement et les armes à feu, et sont du même avis que les Démocrates.

Certains de ces électeurs se neutralisent mutuellement comme, par exemple, les électeurs qui sont en faveur du contrôle des armes à feu par rapport à ceux qui tiennent au respect du 2e Amendement.

Mais à la marge, ils est possible que parmi les électeurs concentrés sur une seule question, ceux qui sont en faveur de l’avortement seront peut-être plus nombreux à aller voter que les électeurs pro-vie.

Le danger ici est que cela pourrait aliéner davantage les électeurs démocrates non blancs et que ces électeurs continuent de se tourner vers le GOP.

Mais si les Démocrates veulent faire tout leur possible, non pas pour annuler la vague du GOP mais pour en réduire l’impact, ils doivent attirer le plus grand nombre possible d’électeurs démocrates et d’électeurs penchant à gauche qui ne s’intéressent qu’à une seule cause.

Même si cela semble une folie d’abandonner l’inflation et l’économie, la principale préoccupation des électeurs, en fait c’est une stratégie politique intelligente étant donné qu’ils savent que la catastrophe est imminente.

Ils veulent s’assurer que le GOP ne gagne que 20 sièges à la Chambre des Représentants, et non pas 40, et que le GOP obtienne une majorité d’un siège au Sénat, et non de cinq.

Le comportement de la Maison Blanche et des Démocrates est un aveu tacite que la vague du GOP est réelle et qu’elle sera vraiment importante.

Leur stratégie consiste à réduire sa taille et sa portée, et non à l’empêcher de se produire.

* Erick Erickson est le rédacteur en chef de RedState.com.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex