Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 juillet 2022
Les services secrets prêts à témoigner que Trump n’a pas essayé de « saisir le volant » de sa limousine, la collaboratrice a menti

Cassidy Hutchinson, ancienne conseillère principale du chef de cabinet de Trump à la Maison-Blanche a déclaré qu’Anthony Ornato, alors chef adjoint du personnel de la Maison-Blanche, lui a dit que le président était tellement « furieux » que les services secrets ne le conduisent pas au Capitole qu’il a attrapé le volant et s’est jeté sur un agent.



Sauf que depuis ce témoignage explosif qui a été repris sans la moindre vérification et aucune enquête journalistique par des médias trop heureux de pouvoir salir Trump, un responsable des services secrets a déclaré à CNN – qui est pourtant la plus anti-Trump de toutes les chaînes d’information, qu’Ornato nie avoir dit à Hutchinson que Trump avait agrippé le volant ou un agent.

Sauf qu’en outre, des agents du Secret Service ont déclaré à la chaîne d’information NBC News – qui est pourtant à 100% du côté Démocrate – être prêts à témoigner que le président Donald Trump n’a jamais essayé de saisir de force le volant de sa limousine, après son rassemblement du 6 janvier qui a précédé les émeutes du Capitole, et que le témoignage de Cassidy Hutchinson, ancienne conseillère principale du chef de cabinet de Trump à la Maison-Blanche, est un tissu de mensonges.

« Une source proche du Secret Service me dit que Bobby Engel, l’agent principal, et le chauffeur de la limousine présidentielle sont prêts à témoigner sous serment qu’aucun des deux hommes n’a été agressé et que M. Trump ne s’est jamais jeté sur le volant », a tweeté mardi Peter Alexander, correspondant en chef de NBC News à la Maison-Blanche.

Et sauf enfin, qu’une autre source proche des services secrets dit à Pierre Thomas, correspondant en chef d’ABC News, qui est elle aussi une chaîne qui soutient sans faiblir le parti Démocrate, de s’attendre à ce que les services secrets s’opposent à toute allégation d’agression contre un agent ou de tentative de prise du volant par le président Trump », a tweeté John Santucci, producteur exécutif d’ABC News.

M. Ornato a déclaré à Fox News qu’il avait regardé l’audience et qu’il avait été choqué lorsqu’Hutchinson avait fait l’allégation.

Une source a expliqué que Hutchinson a dit la vérité lorsqu’elle a déclaré que Trump était furieux à l’intérieur du SUV. Trump voulait effectivement se rendre au Capitole le 6 janvier et il criait et hurlait. Cependant, la partie concernant le volant est fausse, selon cette source.

Certains ont affirmé, à tort, que Trump se trouvait à bord de la « Beast », la limousine présidentielle de 4 tonnes, qui a des vitres de 13 cm d’épaisseur, et une séparation hermétique avec le conducteur, pour justifier que le récit était impossible. Le président ne circulait pas dans sa limousine, cependant, mais dans un SUV.

Conclusion

Conclusion ? Les mensonges de l’ancienne conseillère principale du chef de cabinet de Trump à la Maison-Blanche, Mark Meadows, de mardi dernier devant le comité restreint de la Chambre des représentants chargé d’enquêter sur le 6 janvier ont déjà fait couler plus d’encre que les scandales de corruption qui entourent Joe Biden. Ils ont régalé les médias, et les neuneus qui se sont fait laver le cerveau pour détester l’un des plus grands présidents que les Etats-Unis ait connu, et je serais étonné que les démentis qui vont arriver fassent les gros titres.

Si Donald Trump se présente en 2024 – ce que je crois – et qu’il gagne – ce que j’espère – vous avez déjà l’avant-goût de la manière dont les médias font croire que sa présidence est chaotique : ils fabriquent le chaos qu’ils dénoncent ensuite.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex