Publié par Magali Marc le 28 juillet 2022
USA : La sécheresse va aider les Gauchistes à faire bouffer des sauterelles aux Américains

Sécheresse aux États-Unis, liquidation de leur bétail par les éleveurs américains, prix élevés du foin à cause de la Bidenflation (l’inflation causée par les politiques de l’Administration Biden), mortalité de poulets atteints de la grippe aviaire , tout cela va faire en sorte que les Américains vont devoir apprendre à se nourrir de sauterelles en 2023.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Andrea Widburg, paru sur le site d’American Thinker, le 27 juillet.

************************************

La nature conspire peut-être avec les gauchistes pour que nous nous mettions à un régime de sauterelles

Alors que les médias se concentrent sur la sécheresse en Californie et l’assèchement du Lac Mead [ NdT: Le lac Mead, est un lac artificiel situé dans les États du Nevada et de l’Arizona.] il s’avère qu’une sécheresse importante sévit dans le sud-ouest, où se trouve le bétail destiné à la fabrication des steaks et des hamburgers américains.



En raison de l’inflation, les éleveurs n’ont pas les moyens de se payer du foin et vendent leur bétail aux abattoirs.

Si cela signifie une baisse des prix en ce moment, ça signifie aussi qu’il n’y aura pas de bétail l’année prochaine.

Vous allez devoir chercher des hamburgers de grillons sur le marché en 2023 et au-delà.

Instapundit (un collaborateur du site conservateur Pajamas Media) m’a signalé un article de Michael Snyder, publié par America First Report, qui met en garde contre la grande liquidation du bétail :

– « Grâce à l’horrible sécheresse dévastatrice pour les élevages du Sud-Ouest, les éleveurs sont maintenant en « mode panique » et vendent leur bétail à un rythme sans précédent. En fait, certains choisissent de vendre l’ensemble de leurs troupeaux parce qu’ils ont l’impression de n’avoir aucune autre option. (Mais à long terme, la taille du cheptel bovin américain ne cessera de diminuer, ce qui aura des conséquences très graves sur notre capacité à nous nourrir en 2023 et au-delà).
(…)
Selon l’USDA, la grande majorité des pâturages et des terres de parcours de la région sont aujourd’hui en  » mauvais  » ou  » très mauvais « état… »
»

Americafirstreport

De plus, en raison de l’inflation, notamment dans le secteur agricole, les éleveurs n’ont plus les moyens de nourrir leur bétail avec du foin :

« Les prix du foin, qui est généralement utilisé pour nourrir le bétail, étaient 56 % plus élevés en avril qu’en 2021, selon un rapport de juin de la Federal Reserve Bank of Kansas City. On estime que les éleveurs de bovins ont perdu de l’argent au cours des deux derniers mois, selon une analyse coût/rendement de l’université d’État de l’Iowa. »

Foxbusiness

Et pour ajouter au caractère post-apocalyptique de la situation, les grillons s’en donnent à cœur joie :

– « Les sauterelles ont apparemment détruit ce qui était disponible dans certains comtés.»

Cbsnews

Pendant ce temps, bien que cela n’ait pas fait la Une des journaux, les poulets américains meurent ou sont abattus par dizaines de millions à cause d’une épidémie virulente de grippe aviaire.

En résumé, les poulets meurent par millions, la pluie ne tombe pas, le foin est trop cher et tout le bétail est abattu. Le prix du poulet est en hausse, mais le prix de la viande est temporairement en baisse. Une baisse qui sera compensée par le fait qu’à l’avenir, il n’y aura plus de poulet ou de viande abordable… mais il y aura des sauterelles.

C’est la partie sur les sauterelles qui met le feu aux poudres.

L’une des principales initiatives des partisans du changement climatique, commeGreen Nude Eel (l’Anguille Verte Nue) et New World Order (Nouvel Ordre Mondial) est que nous allons tous apprendre à manger des sauterelles.

On nous promet qu’elles sont plus durables, plus saines et plus nutritives que la viande qui nous a permis de vivre depuis le début de l’humanité.

Le Président Trump aurait eu une solution à ce problème, sécheresse ou pas (surtout parce que l’inflation et les pénuries de la chaîne d’approvisionnement ne seraient pas arrivées sous sa gouverne).

Mais grâce à l’Administration Biden, il y a une réelle possibilité que vous fassiez mieux de commencer à stocker des recettes de sauterelles si vous voulez nourrir votre famille en 2023 et après.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex