Publié par Magali Marc le 26 août 2022
Joe Biden refuse l’appel urgent du Premier Ministre Yaïr Lapid parce qu’il est en vacances

La demande du Premier ministre israélien Yaïr Lapid de tenir une conversation téléphonique d’urgence avec le président américain Joe Biden pour discuter du projet d’accord sur le nucléaire avec l’Iran a été rejetée avec l’excuse que le président américain « est en vacances », ont rapporté les médias israéliens mercredi (le 24 août).

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Deborah Brand, paru sur le site de Breitbart, le 25 août.

******************************

Joe Biden a rejeté l’appel téléphonique urgent du Premier Ministre israélien au sujet de l’Iran : « Il est en vacances »

Selon la chaîne israélienne Channel 13, M. Lapid a cherché à parler avec M. Biden pour tenter d’empêcher un retour au pacte nucléaire JCPOA de 2015, mais les responsables américains ont refusé la demande, informant M. Lapid que M. Biden «est en vacances ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



Les deux hommes finiront par se téléphoner, selon le reportage.

Dans un autre cas de refus américain, le Ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, devait rencontrer le Secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, jeudi (le 25 août), mais a été informé que ce dernier était « hors de Washington ».

M. Gantz rencontrera le Conseiller à la Sécurité Nationale, Jake Sullivan, aux côtés de son homologue israélien, Eyal Hulata.

Channel 13 a cité un responsable israélien anonyme qui a déclaré que « les différences de position entre [Israël] et les Américains sont très importantes » en ce qui a trait au nouveau projet d’accord.

De hauts responsables israéliens ont déploré que le nouvel accord soit « encore pire » que celui qui l’a précédé et dont l’ex-Président Donald Trump s’était retiré en 2018.

Mercredi, M. Lapid a prononcé une rare dénonciation de Joe Biden, affirmant que la dernière proposition entre Téhéran et les puissances occidentales franchissait même ses propres « lignes rouges »:

À nos yeux, elle ne répond pas aux normes fixées par le président Biden lui-même : empêcher l’Iran de devenir un État nucléaire. Nous avons été clairs avec tout le monde : si un accord est signé, il n’engage pas Israël. Nous agirons pour empêcher l’Iran de devenir un État nucléaire.

Le lendemain, cependant, Yaïr Lapid a déclaré que les moyens de pression sur l’administration américaine fonctionnent :

Les Américains ont accepté une grande partie de ce que nous voulions qu’ils incluent dans les projets. C’est un changement bienvenu, et le dialogue avec eux est bon et nous allons le poursuivre.

M. Biden a déjà fait l’objet de critiques pour avoir utilisé ses vacances comme une excuse pour ignorer les problèmes de son pays, cette semaine il a été critiqué pour avoir ignoré la crise frontalière.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex