Publié par Gaia - Dreuz le 10 août 2022
Les médias broient du noir : le tueur en série qui visait des musulmans américains n’est pas un blanc, c’est un musulman afghan

Source : Reuters

Un immigrant musulman d’Afghanistan a été arrêté comme principal suspect dans les meurtres en série de quatre hommes musulmans qui ont ébranlé la communauté islamique de la plus grande ville du Nouveau-Mexique, a annoncé la police mardi.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



Après avoir renforcé pendant plusieurs jours la sécurité autour des mosquées de la région d’Albuquerque, afin d’apaiser les craintes d’un tireur animé par la haine anti-musulmane, la police a annoncé mardi qu’elle avait arrêté Muhammad Syed, 51 ans, l’un des membres de la communauté islamique de la ville.

Les autorités ont déclaré que les meurtres pourraient avoir pour origine une rancune personnelle, peut-être avec des connotations sectaires intra-musulmanes.

Les quatre victimes étaient toutes d’origine afghane ou pakistanaise. L’une d’entre elles a été tuée en novembre, et les trois autres au cours des deux dernières semaines.

Une perquisition au domicile du suspect à Albuquerque a permis de découvrir « des preuves qui montrent que le délinquant connaissait les victimes dans une certaine mesure, et qu’un conflit interpersonnel peut avoir conduit aux fusillades », a déclaré la police dans un communiqué annonçant l’arrestation.

Les enquêteurs sont encore en train de rassembler les motifs des meurtres des quatre hommes, a déclaré le commandant adjoint Kyle Hartsock du département de police d’Albuquerque lors d’une conférence de presse.

En réponse aux questions des journalistes, M. Hartsock a déclaré que l’animosité sectaire du suspect à l’égard des autres victimes musulmanes pourrait avoir joué un rôle dans la violence. « Mais nous ne savons pas vraiment si c’était le motif réel, ou si cela faisait partie d’un motif, ou s’il y a simplement un tableau plus large qui nous échappe », a-t-il déclaré.

Selon M. Hartsock, Syed a un casier judiciaire rempli de délits mineurs aux États-Unis, dont un cas de violence domestique, au cours des trois ou quatre dernières années.

La police a remercié le public pour ses nombreux conseils qui ont aidé les enquêteurs à localiser une voiture qui, selon eux, a été utilisée pour au moins l’un des meurtres et à retrouver l’homme qu’ils ont qualifié de « principal suspect » dans les quatre meurtres.

Syed a été formellement inculpé pour deux des homicides : ceux d’Aftab Hussein, 41 ans, et de Muhammed Afzaal Hussain, 27 ans, tués respectivement le 26 juillet et le 1er août, a déclaré le chef de la police d’Albuquerque, Harold Medina, lors de la conférence de presse.

La dernière victime, Nayeem Hussain, 25 ans, un chauffeur routier qui a obtenu la nationalité américaine le 8 juillet, a été tué vendredi, quelques heures après avoir assisté à l’enterrement des deux hommes tués en juillet et en août, tous deux d’origine pakistanaise.

Les trois victimes les plus récentes fréquentaient toutes le Centre islamique du Nouveau-Mexique, la plus grande mosquée d’Albuquerque. Elles ont toutes été abattues près de Central Avenue, dans le sud-est d’Albuquerque.

La première victime connue, Mohammad Ahmadi, 62 ans, originaire d’Afghanistan, a été tué le 7 novembre 2021, alors qu’il fumait une cigarette à l’extérieur d’une épicerie et d’un café qu’il tenait avec son frère dans le sud-est de la ville.

Douilles de balles

La police a déclaré que les deux meurtres dont Syed était initialement accusé étaient liés sur la base des douilles de balles trouvées sur les deux scènes de meurtre, et que l’arme utilisée dans ces fusillades a été retrouvée plus tard à son domicile.

Selon la police, les détectives s’apprêtaient à fouiller le domicile de Syed, dans le sud-est d’Albuquerque, lundi, lorsqu’il a quitté la résidence au volant de la voiture que les enquêteurs avaient identifiée au public un jour plus tôt comme un « véhicule d’intérêt ».

Les autorités d’Albuquerque et de l’État se sont efforcées d’assurer une présence policière supplémentaire dans les mosquées pendant les heures de prière au fur et à mesure que l’enquête progressait dans la ville, qui compte jusqu’à 5 000 musulmans sur une population totale de 565 000 habitants.

Les tirs d’embuscade des hommes ont terrifié la communauté musulmane d’Albuquerque. Des familles se sont réfugiées chez elles et certains étudiants pakistanais de l’université du Nouveau-Mexique ont quitté la ville par peur.

Imtiaz Hussain, dont le frère travaillait comme directeur de l’urbanisme et a été tué le 1er août, a déclaré que la nouvelle de l’arrestation a rassuré de nombreux membres de la communauté musulmane.

Mes enfants m’ont demandé : « On peut s’asseoir sur notre balcon maintenant ? » et j’ai répondu : « Oui ». Ils m’ont demandé : « On peut sortir et jouer maintenant ? » et j’ai répondu : « Oui ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Gaïa pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex