Publié par Magali Marc le 1 août 2022
USA : Comme pour le VIH, les Démocrates mentent sur le monkeypox

Comme lorsqu’ils s’agissait du VIH, les Démocrates choisissent de mentir concernant la variole du singe (le monkeypox) afin de ne pas stigmatiser les homosexuels. Ils présentent ce virus comme étant une menace pour tout le monde. Pourtant, les études sérieuses disent que la variole du singe est principalement due aux rapports sexuels entre hommes. Mais les Démocrates n’en sont pas à un mensonge près.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Derek Hunter, paru sur le site de Townhall, le 31 juillet.

*******************

Pourquoi les Démocrates mentent-ils autant ?

Si vous étiez en vie dans les années 1990, vous avez vu la lutte contre le VIH et le sida passer d’un combat sérieux à un spectacle de clowns.

Pourquoi ? Parce que les Démocrates voulaient «éviter de stigmatiser» les personnes non seulement les plus à risque, mais aussi les plus à risque, et de loin.



La gauche ne voulait pas faire remarquer que les rapports sexuels entre hommes, sans protection, étaient le moyen le plus courant et le plus facile de contracter le VIH.

Peu d’hétérosexuels ont contracté le VIH lors de rapports sexuels, et ceux qui l’ont fait ont pu remonter à un homme ayant des rapports homosexuels ou à un consommateur de drogues injectables.

En d’autres termes, le VIH n’était pas un virus facile à attraper.

Pourtant, les Démocrates ont menti à ce sujet.

Pourquoi ?

À peu près pour la même raison qu’ils mentent sur tout.

En changeant le discours pour dire que « tout le monde peut contracter le VIH » – ce qui est vrai, mais seulement en théorie – les Démocrates ont, en fait, minimisé le danger que représente le virus pour les homosexuels. Si tout le monde peut contracter le virus, il n’y a aucune raison de prendre des précautions particulières ou de faire vraiment attention.

MTV a été inondée d’annonces de service public présentant tous les groupes de l’époque, insistant sur le fait que le VIH était présent et qu’il vous traquait tous.

En réalité, ce n’était pas le cas.

Bien qu’elles ne soient pas impossibles, les chances de transmission par des rapports hétérosexuels étaient infinitésimales par rapport aux rapports homosexuels.

La transmission entre lesbiennes était la plus rare de toutes.

Mais vous n’aviez pas le droit de le dire, vous deviez vivre dans la peur pour éviter les « stigmates » !

Combien de personnes sont mortes parce que les Démocrates empêchaient les gens de dire la vérité ?

Maintenant, nous avons l’épidémie du monkeypox.

Si vous n’étiez pas mieux renseignés, vous jureriez qu’il s’agit d’un virus qui traque tout le monde et qui n’attend que l’occasion de bondir.

Mais les faits racontent une histoire différente.

NBC News a fait état d’une étude publiée dans le New England Journal of Medicine selon laquelle « l’épidémie mondiale de variole du singe est principalement due aux rapports sexuels entre hommes, selon le premier article majeur revu par des pairs qui analyse un grand nombre de cas du virus. »

En fait, 95 % des cas ont été attribués à des rapports homosexuels, et les 5 % restants à quelqu’un qui a menti.

D’accord, je n’ai aucune base pour cette dernière partie, autre qu’un soupçon.

Mais vous ne pouvez pas dire l’une ou l’autre de ces choses sans être traité de bigot par les gauchistes et les libertaires.

Sur Fox Business, cette vérité a été dénoncée comme homophobe parce que l’animateur et les autres invités ne l’ont tout simplement pas aimée.

Désolé, mais la réalité ne dépend pas de ce que vous croyez.

L’idée qu’une sorte de « stigmate » puisse nuire aux homosexuels est une pensée archaïque.

C’est un sous-produit du complexe du sauveur gauchiste blanc – l’idée que certaines personnes ont « besoin de protection » parce qu’elles ne peuvent pas gérer elles-mêmes leur vie.

Les homosexuels, comme tous ceux que la gauche prétend protéger, ne sont pas des êtres fragiles. Et si certains d’entre eux le sont, tant pis.

Si vous voulez que les gens arrêtent de transmettre le monkeypox, et c’est ce qu’ils devraient faire, vous devez parler honnêtement de ceux qui sont les plus susceptibles de l’attraper.

Mais les progressistes sont engagés dans le mensonge, et quand ils s’engagent dans un mensonge, ils y sont plus engagés que dans un mariage :

  • La variole du singe est une menace pour tout le monde.
  • Deux trimestres consécutifs de croissance négative du PIB ne signifient pas une récession.
  • Joe Biden n’est pas un pervers effrayant souffrant de démence qui a profité de ses postes au gouvernement et qui a été un père horrible ayant élevé des dégénérés.

Ce sont des faits irréfutables niés parce qu’ils sont gênants pour la gauche.

On ne peut pas vraiment s’attendre à autre chose de la part de personnes qui tentent de déifier des criminels violents et des drogués, au point de favoriser des émeutes qui ruinent des villes, afin de marquer facilement des points politiques.

Des générations de personnes, dont les Démocrates prétendent être les protecteurs, ont été irrévocablement lésées par l' »aide » qu’ils proposent, qu’est-ce qu’un tour de plus ?

Les Démocrates ne se souciaient pas d’être honnêtes à propos du VIH lorsque le sida était une condamnation à mort, pourquoi se soucieraient-ils de quelque chose qui est extrêmement douloureux mais temporaire ?

Je ne suis pas gay et je suis marié, donc la variole n’est pas un problème dans ma vie. Mais je me soucie des êtres humains et je ne veux pas les voir souffrir.

De plus, j’ai un petit truc que j’appelle « l’affection pour la vérité ».

C’est pourquoi il m’est impossible de rester silencieux pendant que les gens mentent pour obtenir des avantages politiques.

Comme je l’ai déjà dit, cela signifie que je ferais un très mauvais Démocrate.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex