Publié par Magali Marc le 6 août 2022
USA : La Sénatrice Krysten Sinema accepte le Projet de loi de 740 milliards des Démocrates

La sénatrice Krysten Sinema a décidé de voter pour le Projet de loi de «réconciliation» des Démocrates, qui prévoit dépenser 740 milliards de dollars. Mme Sinema n’a pas appuyé la Loi sur la réduction de l’inflation jusqu’à ce qu’elle subisse la pression des Démocrates qui vont avoir besoin de toutes les voix pour le faire passer, étant donné que le Sénat est divisé en deux parties égales. Le vote devrait avoir lieu samedi le 6 août. Plus tôt cette année, Mme Sinema avait rejeté le Projet de loi Build Back Better de Joe Biden. Mme Sinema n’aura pas à faire face à ses électeurs avant 2025, tandis que le Sénateur Joe Manchin tentera de se faire réélire en 2024. Leurs sièges ne seront donc pas en jeu lors des Midterms de cette année.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Bonchie, paru sur le site de RedState, le 4 août.

***********************

Kyrsten Sinema annonce sa décision concernant le projet de loi de « réconciliation », scellant ainsi le sort de Joe Manchin

Le petit jeu de « va-t-elle ou ne va-t-elle pas accepter » est terminé en ce qui concerne la Sénatrice Kyrsten Sinema et le nouveau projet de loi de réconciliation des Démocrates.



Comme RedState l’a rapporté mercredi, on se demandait encore si la sénatrice de l’Arizona appuierait le projet de loi ridiculement appelé « Inflation Reduction Act » [ NdT: Loi sur la réduction de l’inflation ].

Compter sur son opposition a toujours été une chimère. Mme Sinema a rendu sa décision officielle: elle va se joindre au Sénateur Joe Manchin afin de faire la preuve que même les « bons Démocrates » restent des Démocrates.

La Sénatrice Kyrsten Sinema a déclaré qu’elle veut « aller de l’avant » avec une version révisée du programme des Démocrates au Sénat concernant les soins de santé, le climat et la réduction du déficit, après que les dirigeants du parti ont accepté de revoir à la baisse certaines de leurs propositions fiscales initiales.

« La nouvelle approche – ainsi que d’autres changements apportés à la proposition connue sous le nom de Loi sur la réduction de l’inflation de 2022 – a permis de répondre aux principales préoccupations de Mme Sinema et de mettre en place un plan visant à l’approuver dès ce week-end.
Mme Sinema a déclaré que les Démocrates avaient « accepté de supprimer » un impôt clé ciblant les investisseurs fortunés et avaient apporté des modifications à une deuxième disposition visant à imposer un nouvel impôt minimum aux sociétés qui ne paient actuellement rien au gouvernement américain. À partir de là, Mme Sinema attendra un examen final de la part des parlementaires de la Chambre – une étape critique dans le processus qui permet aux Démocrates de faire avancer leur projet de loi sur les dépenses – et elle ira « de l’avant ».
»

Washington Post, 4 août

Il est un peu étrange de voir à quelle vitesse Mme Sinema est passée du radicalisme du Parti vert à la défense des grandes entreprises en quelques années seulement.

Selon les informations du Washington Post, elle a obtenu des changements dans la structure fiscale du projet de loi, notamment la disposition relative à l’impôt minimum pour les grandes entreprises. Tous ces changements profiteront aux riches, mais ne sont-ils pas les principales sources de revenus qui sont censées permettre au projet de loi de réduire le déficit ?

Nous devrons vérifier comment les chiffres se présentent dans la version révisée de la législation pour savoir ce qu’elle a réellement obtenu.

Quoi qu’il en soit, alors que Mme Sinema vient de l’Arizona et peut se permettre de signer un projet de loi bidon qui consacre 400 milliards de dollars au « changement climatique ». Le Sénateur Joe Manchin vient de la Virginie Occidentale. L’accord de réconciliation dont il a été le fer de lance étant sur le point d’être adopté, il doit maintenant en assumer les conséquences.

Il a promis à ses électeurs qu’il ne participerait pas à un autre projet de loi s’appuyant sur de grosses dépenses en plein milieu de la crise inflationniste actuelle.

Pourtant , il a rompu cette promesse pour quelques faibles gains et des promesses inapplicables concernant la réforme des permis. Je suis sûr que les Démocrates continueront à verser de l’argent à sa femme.

Il y aura un prix à payer pour tout cela en 2024 si Joe Manchin est assez fou pour se représenter après avoir gagné en obtenant seulement 3% des voix de plus que son adversaire la dernière fois (en 2018).

Alors qu’il se réjouit probablement de la décision de Krysten Sinema en ce moment, elle a scellé son destin.

Il a brûlé sa couverture, et si les Républicains sont intelligents, ils ne lui en fourniront plus à l’avenir.

Laissez-le partir en flammes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources : Redstate

Pour l’intro : Breitbart

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex