Publié par Magali Marc le 22 septembre 2022
Des migrants illégaux poursuivent le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, en justice – qui riposte

Un shérif Démocrate du Texas a ouvert une enquête concernant le Gouverneur Républicain de la Floride, Ron DeSantis, pour avoir transporté 50 migrants vers la riche enclave gauchiste de Martha’s Vineyard la semaine dernière. Le shérif du comté de Bexar, Javier Salazar, a déclaré qu’il cherchera à déterminer si l’Administration de Ron DeSantis a attiré les migrants dans l’avion sous de faux prétextes. Pendant ce temps, certains migrants illégaux, convaincus par des avocats de deux ONG Démocrates de Martha’s Vineyard, ont décidé d’intenter des recours collectifs contre DeSantis

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Paul Bois, paru sur le site de Breibart, le 20 septembre.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :




*********************

L’Administration de Ron DeSantis riposte aux recours collectifs déposés par les migrants de Martha’s Vineyard

L’Administration du Gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, a riposté aux recours collectifs intentés par les migrants illégaux qu’il a expédiés à Martha’s Vineyard la semaine dernière. Comme Breitbart News l’a rapporté mardi, les migrants poursuivent le Gouverneur, affirmant qu’il a violé leurs droits au titre du Quatrième et du Quatorzième amendement de la Constitution, les convaincant de prendre l’avion afin de se réfugier dans la riche enclave gauchiste. L’action en justice déposée par des avocats des ONG, Alianza Americas et Lawyers for Civil Rights indique que :

«Les défendeurs ont fait de fausses promesses et représentations selon lesquelles, si les demandeurs individuels et les autres membres du groupe acceptaient de prendre l’avion pour d’autres États, ils recevraient un emploi, un logement, des possibilités d’éducation et d’autres aides similaires à leur arrivée. En fait, les défendeurs n’avaient pris aucune disposition pour l’emploi, le logement, les possibilités d’éducation ou toute autre assistance pour les plaignants individuels ou les autres membres du groupe à leur destination. Les Défendeurs n’ont même pas informé une entité gouvernementale ou à but non lucratif, susceptible de fournir de tels services, de l’arrivée des Demandeurs individuels et des membres du groupe se trouvant dans une situation similaire.»

Le bureau de Ron DeSantis a répliqué à l’action en justice mardi, affirmant que les migrants ont fait volontairement le voyage vers Martha’s Vineyard et qu’ils ont été bien pris en charge.

La porte-parole du Gouverneur DeSantis, Taryn Fenske, a déclaré :

«Si ces activistes consacraient ne serait-ce qu’une fraction de ce temps et de ces efforts à la frontière, peut-être qu’ils rendraient des comptes sur les politiques frontalières irresponsables de l’Administration Biden qui incitent les immigrants illégaux à faire des voyages dangereux et souvent mortels à travers l’Amérique centrale et à mettre leur vie entre les mains des cartels et des Coyotes [ NdT: les passeurs d’immigrants clandestins ]».

Mme Fenske a même fourni une copie du formulaire de consentement que les migrants devaient signer avant de monter dans l’avion. Le formulaire dit en espagnol et en anglais : «J’accepte de dégager le bienfaiteur ou ses représentants désignés de toute responsabilité découlant de ou liée de quelque manière que ce soit à toute blessure et tout dommage pouvant survenir pendant le transport convenu vers des lieux situés en dehors du Texas jusqu’à la destination finale dans le Massachusetts».

Mme Fenske a ajouté que les immigrants étaient des sans-abri abandonnés et que les activistes ne s’occupaient pas d’eux jusqu’à ce qu’ils soient expédiés à Martha’s Vineyard :

«Le programme de la Floride leur a offert un nouveau départ dans un État sanctuaire et ces personnes ont choisi de profiter des vols affrétés vers le Massachusetts. Notre déception a été grande de constater que les habitants de Martha’s Vineyard ont fait appel à la Garde nationale du Massachusetts pour les faire quitter l’île en bus dans les 48 heures.»

Immédiatement après l’arrivée des migrants à Martha’s Vineyard, les Démocrates ont commencé à faire valoir l’argument absurde selon lequel Ron DeSantis aurait « kidnappé » les migrants afin de les utiliser comme des pions politiques.

Le Gouverneur démocrate de la Californie, Gavin Newsom, a même demandé au Procureur général, Merrick Garland, d’enquêter sur d’éventuels méfaits commis par Ron DeSantis.

M. Newsom a écrit jeudi :

«Comme des millions d’Américains, j’ai été horrifié par les images de migrants embarqués dans des bus et des avions à travers le pays pour servir d’accessoires politiques. Il est clair que le transport de familles, y compris d’enfants, à travers les frontières de l’État sous de faux prétextes est moralement répréhensible, mais il peut aussi être illégal. J’invite instamment le Ministère de la Justice (DOJ) à ouvrir une enquête sur d’éventuelles violations pénales ou civiles de la loi fédérale fondées sur ce système frauduleux présumé».

S’adressant aux journalistes à Martha’s Vineyard, près du refuge où étaient hébergés les migrants, l’avocate spécialiste de l’immigration Rachel Self a également accusé Ron DeSantis de « kidnapper » les migrants en les envoyant sur une île où des millionnaires passent leurs vacances.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Traduction de Magali Marc

Source :

https://www.breitbart.com/politics/2022/09/20/ron-desantis-admin-hits-back-against-class-action-lawsuit-filed-by-marthas-vineyard-migrants/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex