Publié par Dreuz Info le 6 septembre 2022
Liz Truss nouvelle Première ministre : dame de fer ou caméléon ?

Avec 57 % des suffrages exprimés, Liz Truss remporte la course à la direction du parti et devient la prochaine Première ministre du Royaume-Uni. Liz Truss est aussi la nouvelle chef du parti politique au pouvoir en Grande-Bretagne, les conservateurs.

Née le 26 juillet 1975 à Oxford. Son père est professeur émérite de mathématiques à l’université de Leeds et sa mère est infirmière, enseignante et membre de la Campagne pour le désarmement nucléaire. Liz Truss poursuit des études de philosophie, de politique et d’économie au Merton College d’Oxford, où elle obtient un master of Arts en 1996. Elle mène ensuite une carrière de directrice commerciale dans le privé.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







  • Elle a été élue députée dans la Chambre des communes pour la circonscription de South West Norfolk lors des élections générales britanniques de 2010.
  • Nommée secrétaire d’État à l’Environnement dans les gouvernements David Cameron I et II, elle occupe ensuite les postes de lord-chancelier et de secrétaire d’État à la Justice de 2016 à 2017 et secrétaire en chef du Trésor de 2017 à 2019 dans les gouvernements Theresa May I et II.
  • Le 24 juillet 2019, elle intègre le gouvernement Johnson en qualité de présidente du Bureau du Commerce et secrétaire d’État au Commerce international, et
  • elle est nommée ministre des Femmes et des Égalités en septembre 2019.
  • En septembre 2021, elle devient secrétaire d’État aux Affaires étrangères et du Commonwealth.

Vainqueur devant le centriste Rishi Sunak

Le processus marathon pour remplacer Boris Johnson comme chef conservateur et, par extension, Premier ministre du Royaume-Uni est terminé, et Liz Truss a été dûment élue pour le remplacer lundi après-midi.

Candidate à la fonction de chef du Parti conservateur lors de l’élection interne qui se conclut en septembre 2022 pour succéder à Boris Johnson, elle était parvenue à la deuxième position derrière Rishi Sunak lors du dernier vote des députés. Elle s’est ainsi qualifiée pour le vote des adhérents du parti face à Rishi Sunak, plus centriste.

Et elle a battu son rival. Seuls les membres du Parti conservateur à jour de cotisation pouvaient voter.

  • Sunak — 60 399 votes (42,6 %)
  • Truss — 81 325 votes (57,3 %)
  • 82,6 % des votes ont été exprimés sur 172 437 votes admissibles.

Mary Elizabeth « Liz » Truss, 47 ans, est maintenant chef du plus grand parti politique de Grande-Bretagne, ce qui signifie, parce que le Royaume-Uni a un système parlementaire plutôt que présidentiel, qu’elle est également Première ministre. L’élément constitutionnel normalement rapide de ce processus, qui comprend la rencontre du chef sortant avec la reine pour présenter sa démission, et avec le nouveau venu, qui assume alors le rôle, a lieu ce mardi.

La Reine, 96 ans, se rendrait normalement à Londres pour participer à cet important processus constitutionnel, mais sa santé signifie qu’elle restera chez elle en Écosse : Boris Johnson et Liz Truss se rendront à la réunion à Balmoral, après quoi Truss commencera à réunir son gouvernement et à établir ses priorités.

Bien que de nombreuses promesses aient été faites et que des idées aient été soulevées pendant la campagne, ce qu’elle prendra le temps de répéter au cours des prochaines heures et des prochains jours pourrait être révélateur de l’orientation future.

Opposante au Brexit, puis eurosceptique

  • Opposante au Brexit jusqu’en 2016, elle change d’avis une fois celui-ci approuvé et adopte avec la foi des nouveaux convertis un discours eurosceptique virulent.
  • Lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Glasgow, elle a affirmé que la France avait agi de manière inacceptable concernant le litige sur la pêche.
  • Elle a soutenu la révision unilatérale du protocole sur l’Irlande du Nord, au risque de représailles de la part de Bruxelles.

Politique étrangère

  • En octobre 2021, elle appelle la Russie à intervenir dans la crise frontalière entre la Biélorussie et l’Union européenne.
  • En novembre 2021, elle et son homologue israélien Yaïr Lapid rendent public un projet qui vise à empêcher l’Iran de développer des armes nucléaires.
  • En décembre 2021, elle rencontre Sergueï Lavrov à Stockholm, exhortant la Russie à rechercher la paix avec l’Ukraine.

    Elle aurait dit-on été piégée par son homologue russe, Sergueï Lavrov qui l’aurait poussée à affirmer qu’elle ne reconnaîtrait pas la souveraineté de Moscou sur deux villes russes proches de la frontière avec l’Ukraine mais Russes, Rostov et Voronej. Tricky question. Vous le saviez, vous ?

Libre-échange et conservatisme économique

Liz Truss défend le libre-échange, et se lance dans la campagne en voulant incarner l’essence du conservatisme britannique. Ses convictions sont ancrées à droite, voire libertariennes. C’est un « faucon » en politique étrangère, n’hésitant pas à afficher des positions très tranchées contre la Russie et la Chine, et considère que le Royaume-Uni doit cimenter son alliance avec les États-Unis et l’Australie plutôt qu’avec les autres pays européens. Elle insiste sur son agenda « audacieux », avec des baisses d’impôts massives « dès le premier jour ». Elle a les faveurs des militants conservateurs selon un sondage YouGov : 62 % préféraient Liz Truss, contre 38 % pour Sunak.

Carriériste classique

Seulement voilà, Truss est aussi décrite comme un caméléon carriériste classique, ayant été une ardente militante Remain pendant le référendum de l’UE, menaçant le public de ruine s’ils soutenaient le Brexit. Après le vote pour le Brexit, elle a mis en scène une conversion damascène à la cause, comme Saint Paul sur le chemin de Damas, mais a voté pour l’accord Brexit-In-Name-Only (qui n’aurait de Brexit que le nom) proposé par Theresa May avec Bruxelles chaque fois qu’il a été présenté à la Chambre des communes.

Pendant ses études à Oxford, elle fut une activiste de haut niveau, et même une dirigeante du groupe des Lib-Dem, démocrates libéraux, qui sont fanatiquement pro-UE et socialement gauchistes, bien qu’ils adoptent parfois des politiques vaguement conservatrices sur l’économie.

Ne dit-on pas en France qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ? Comme disait le Colonel britannique John Henry Patterson : « Only fools and dead men don’t change their minds. Fools won’t. Dead men can’t ». (Seuls les imbéciles et les morts ne changent pas d’avis. Les imbéciles ne voudront pas, les morts ne pourront pas).

Si elle ne sait pas répondre quand on lui demande si Emmanuel Macron est un ami ou un ennemi, et qu’elle dit qu’elle le jugera sur ses actions, ce n’est pas parce qu’il est Français, comme le laissent entendre certains, mais parce que c’est un socialiste, globaliste constructiviste compulsif, volontairement soumis à la bureaucratie du régime de Bruxelles, tandis que Liz Truss est tout simplement une conservatrice libérale qui a une préférence pour son pays. Etonnant, non ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry Martin pour Dreuz

Thierry Martin est aussi l’auteur de Bojo, un punk au 10 Downing Street* Global Britain : Boris Johnson, le Brexit et l’après, 274 p. Exclusivité Amazon.fr

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

*En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous