Publié par Christian Larnet le 10 septembre 2022
Twitter a payé 7 millions de dollars à un dénonciateur pour son silence, dit l’avocat d’Elon Musk

Twitter Inc. a versé 7 millions de dollars à un lanceur d’alerte qui a soulevé des questions sur les problèmes opérationnels au sein du média social pour obtenir son silence, selon un avocat d’Elon Musk.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce bouton :



Le paiement a été mentionné lors de l’audience du 6 septembre dans le cadre du procès opposant Twitter à Musk, qui veut annuler l’achat de l’entreprise pour 44 milliards de dollars suite aux soupçons qu’elle a exagéré son nombre d’abonnés en minimisant le nombre de faux comptes, ou bots.

« Ils paient le gars 7 millions de dollars et s’assurent qu’il reste discret », a déclaré Alex Spiro, l’avocat de Musk, lors de l’audience.

Des personnes ont confirmé qu’il s’agissait d’un paiement au lanceur d’alerte Peiter Zatko.

  • Les représentants de Twitter ont refusé jeudi de commenter le paiement à Zatko, l’ancien chef de la sécurité de l’entreprise.
  • Le Wall Street Journal a fait état de ce paiement jeudi.

    Le journal, citant des personnes anonymes, a déclaré que le paiement était une partie de l’enveloppe liée à la perte de rémunération de Zatko après son départ de Twitter.
  • L’accord interdisait à Zatko de s’exprimer publiquement, mais lui permettait d’agir comme un « dénonciateur du gouvernement » au sujet de son passage dans la société de médias sociaux, a rapporté le Journal.

Musk a renoncé à son acquisition de Twitter après avoir affirmé que la plateforme l’avait trompé, ainsi que les investisseurs, sur le nombre de spams et de comptes robots parmi ses plus de 230 millions d’utilisateurs. Twitter réplique que les préoccupations de Musk concernant les robots sont un prétexte pour se retirer d’une transaction dans laquelle la personne la plus riche du monde aurait eu des remords d’achat.

Les deux parties se préparent à un procès en octobre dans le cadre de la procédure engagée par Twitter pour obliger Musk à conclure l’accord. Mercredi, la juge Kathaleen St. Jude McCormick de la Chambre de commerce du Delaware a approuvé la demande de Musk d’ajouter les allégations de Zatko à ses demandes reconventionnelles. Mais elle a rejeté sa demande de retarder le procès.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex