Publié par Abbé Alain Arbez le 30 octobre 2022
Jésus et Zachée

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Luc, chapitre 19


Avec Jésus, un homme redevient fils d’Abraham ! 31ème  C

Dimanche dernier, nous avons entendu Jésus affirmer : qui s’abaisse sera élevé ! Avec l’histoire de Zachée, voici un renversement salutaire de situation qui l’illustre clairement. Cela se passe à travers une rencontre singulière et providentielle dans la belle ville de Jéricho. Or Jéricho, c’est une référence : sans doute la plus ancienne ville de l’antiquité, chargée d’histoire.

Depuis la Galilée, Jésus passe en effet par Jéricho pour se rendre à Jérusalem. Il y traverse une magnifique oasis de végétation luxuriante, irriguée par de nombreuses sources : la tradition dit que c’est le prophète Elisée qui a purifié les eaux malsaines afin qu’elles deviennent limpides et dispensatrices de vie, au milieu de cet endroit aride et désertique.

Or, ce qui se passe avec Zachée va exactement dans le même sens, puisque de ce cœur desséché, Jésus va faire jaillir la générosité. Concernant ce lieu, nous nous souvenons de l’épisode des trompettes de Jéricho, où des siècles auparavant, sous la conduite de Josué, le message prophétique de ralliement au Dieu d’Israël avait fait tomber toutes les murailles. De la même façon, Jésus fait disparaître les remparts de l’indifférence par son annonce du Règne de Dieu.

L’évangile nous précise que Zachée étant un homme de petite taille, il a besoin de se hisser sur un arbre pour voir Jésus de plus près. Mais dans cette rencontre étonnante, Zachée, petit de taille, sera finalement restitué à ce qu’il est, un fils d’Abraham, un croyant authentique : prise de conscience par laquelle il devient une personne de grande envergure spirituelle. Le nom de Zachée est une traduction en français ; le nom originel est Zakkaï qui veut dire en hébreu « le pur ». Précisément, en redonnant du sens à son nom, Jésus lui fait retrouver sa vocation de sainteté.

Or Zachée n’est pas n’importe qui : il est le chef des collecteurs d’impôts du secteur de Jéricho ! Il collecte une taxe sur le produit du travail des paysans et des artisans juifs, pour le transférer aux occupants Romains, mais en prélevant copieusement sa rémunération au passage. On comprend pourquoi ces collecteurs d’impôt étaient détestés par le peuple, et considérés comme des profiteurs.

Pourtant, on constate que Jésus ne se laisse pas arrêter par la réputation sulfureuse qui enferme Zachée dans son péché public. Ayant perçu en lui des capacités cachées, il va à sa rencontre, pour lui dire que Dieu peut à tout moment redonner ses chances à chacun. Par conséquent, sur la base de ce pardon de Dieu, Zachée change de vie et met cette fois son énergie au service du bien.

Zachée est touché par ce message qui bouleverse tous ses points de repère habituels : Jésus a réveillé sa conscience de fils d’Abraham, c’est à dire de croyant et de membre du peuple de Dieu, chargé d’une mission de paix dans le monde.

Voici donc Zachée réconcilié avec la tradition du peuple juif, dont il était devenu l’ennemi objectif par intérêt égoïste. Il accepte spontanément l’invitation à sortir de son péché, et il le fera en réparant les dommages qu’il a commis.

Zachée veut ainsi redistribuer aux pauvres la moitié de ses biens et rendre quatre fois plus à ceux qu’il a lésés! Si Luc insiste fortement sur les aspects sociaux, c’est parce que la conversion n’est pas une affaire d’état d’âme individuelle ! C’est une nouvelle pratique de vie, en lien avec la Parole de Dieu qui nourrit la communauté. Zachée sera présenté comme un modèle à imiter dans les premiers groupes de croyants. C’est pourquoi Luc signale dans les Actes des Apôtres, que les nouveaux arrivants mettaient tout en commun dans un esprit de partage.

Ce récit évangélique doit nous interpeller, nous aussi, car on voit qu’à travers la conversion d’une personne, il s’agit d’un véritable changement de cap avec des décisions concrètes. Qui aujourd’hui choisira, comme Zachée, de redistribuer ses biens accumulés, ou de partager ses compétences et son temps pour appuyer ceux qui travaillent à l’avenir de l’Eglise?

Zachée s’est senti aimé pour lui-même, respecté au delà de ses erreurs et de ses fautes, c’est précisément ce qui le rend capable d’aimer et de s’intéresser à la situation des autres, avec un regard complètement différent. Toutes ses énergies, il les avait utilisées pour amasser, il s’était servi des autres pour s’enrichir matériellement. Désormais, il va s’enrichir spirituellement en allant servir les autres.

Rappelons-nous que sur les rives du Jourdain, Jean Baptiste provoquait ceux qui se croyaient sûrs de leur appartenance au peuple des croyants. Il leur lançait : de ces pierres, Dieu pourrait faire naître des enfants à Abraham!

C’est justement ce que Jésus a réussi à faire dans sa rencontre avec Zachée, le collecteur d’impôt. De ce cœur sec et cupide, il a suscité un véritable fils d’Abraham. Comme à Zachée, Jésus nous dit aujourd’hui: je souhaite demeurer chez toi…j’aimerais une place pour mon message dans ta vie, une plus grande place pour Dieu et son règne…

Alors, nous aussi, acceptons de descendre de notre arbre, qu’il soit social, religieux ou autre, arrêtons de nous cacher derrière son feuillage, et ainsi, tels que nous sommes, et cette fois avec les pieds sur terre, nous saurons accueillir le Sauveur, le Fils de Dieu qui vient à nous à chaque instant pour nous faire revivre.

Amen

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous