Publié par Dreuz Info le 5 octobre 2022
Les manifestations iraniennes peuvent-elles faire tomber le régime ? Par Caroline Glick

Les manifestations en Iran sont entrées dans leur troisième semaine.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Les autorités iraniennes sont-elles inquiètes ? En quoi cette vague de protestations est-elle différente de celles du passé ? Et que doit-il se passer pour que les manifestations se transforment en révolution et renversent le régime ?

La brillante analyste géopolitique Caroline Glick a discuté de ces questions avec Ahmad Obali, fondateur et directeur de Gunaz TV, une chaîne de télévision azerbaïdjanaise par satellite basée aux États-Unis qui diffuse en Iran, en Europe et au Moyen-Orient.

De souche azerbaïdjanaise, M. Obali est originaire du nord de l’Iran, l’un des foyers de la contestation actuelle. Il a fui l’Iran dans sa jeunesse après avoir été arrêté par le régime.

Selon M. Obali, il est important que l’Occident exprime son soutien aux manifestants.

« Le soutien moral et le fait de donner aux gens la possibilité d’exprimer leur voix est la meilleure chose que les gouvernements occidentaux puissent faire », a-t-il déclaré. Garantir l’accès à l’internet est également crucial, a-t-il ajouté.

Un Iran post-khomeyniste

M. Obali a souligné que l’Iran est un pays multi-national. Il pense qu’un Iran post-khomeiniste peut se maintenir en tant qu’État unitaire s’il offre une autonomie culturelle et linguistique à ces groupes ethniques, à l’instar du Canada, de la Suisse ou de l’Inde.

« Le régime doit partir, mais le problème est que le régime ne part pas parce qu’il y a des problèmes qui n’ont pas été résolus, comme le manque de coordination entre tous les groupes ethniques », dit-il.

Selon M. Obali, le Rubicon sera franchi, en termes de chute du régime, si les étudiants, les commerçants et les travailleurs du pétrole se mettent en grève, paralysant ainsi l’État. Les révolutions du printemps arabe en Égypte et à Tunis sont le modèle qui s’applique à l’Iran aujourd’hui, affirme-t-il.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Dreuz.info.

Source : https://carolineglick.com/will-the-protests-in-iran-bring-down-the-regime/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous