Publié par Michèle Mazel le 7 octobre 2022
Nouveau Nobel français : une certaine amertume

C’est bien connu, les prix Nobel en général sont attribués de la façon la plus objective et la moins politique du monde.

C’est particulièrement vrai pour le prix Nobel de littérature, dont les récipiendaires étonnés et ravis sont souvent inconnus du grand public et retournent rapidement dans l’obscurité dont ils ont été sortis un moment.  Pour mémoire, depuis 1901 ce prix est censé récompenser chaque année un écrivain ayant rendu de grands services à l’humanité grâce à une œuvre littéraire qui selon le testament du fondateur de ce prix, le chimiste suédois Alfred Nobel « a fait preuve d’un puissant idéal. »

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Les œuvres d’Amos Oz et d’A.B Yehoshua, tous deux décédés aujourd’hui, sont encore mondialement connues mais leurs auteurs n’ont jamais eu droit à cette distinction et faibles sont les chances de ce pacifiste libéral qu’est David Grossman, un homme animé d’un puissant idéal pourtant déjà couronné par de nombreux prix littéraires de renom, de l’obtenir un jour. L’Académie suédoise ne se réunit pas dans l’isolement d’une tour d’ivoire. Elle est parfaitement consciente du fait qu’honorer un écrivain israélien ne manquerait pas de provoquer immédiatement un tollé de protestations, sinon de démonstrations ainsi qu’une pléthore d’articles vengeurs et même de tribunes s’élevant contre une récompense allant à un Israélien.

A en juger par ses actions passées, Il est permis de penser que la lauréate 2022, la française Annie Ernaud, se serait jointe à ce concert et aurait apporter sa signature dans état d’âme. Selon cet outil indispensable qu’est Wikipédia, en mai 2018, Annie Ernaux est signataire d’une pétition en collaboration avec des personnalités issues du monde de la culture pour boycotter la saison culturelle croisée France-Israël. Une manifestation qui selon l’objet de la pétition servirait de « vitrine » à l’État d’Israël « au détriment du peuple palestinien. » Un an plus tard   elle a répondu à nouveau présent pour co-signer dans Mediapart un appel au boycott du concours de l’Eurovision à Tel Aviv.  On peut y lire notamment « Nous, artistes et travailleur·se·s [sic] culturels français qui signons cet appel, n’irons pas à Tel Aviv blanchir le système de discriminations légales et d’exclusion qui y sévit contre les Palestiniens, et nous appelons France Télévisions et la délégation française à ne pas servir de caution au régime qui envoie ses snipers tirer tous les vendredi contre les enfants désarmés de la marche du retour à Gaza. Un divertissement qui se respecte ne se joue pas en terre d’Apartheid. Nous ne l’aurions pas accepté pour l’Afrique du Sud, nous ne l’accepterons pas pour Israël. »

En attendant les félicitations de Ramallah et de Gaza, le président Emmanuel Macron, qui n’a probablement rien lu de cette nouvelle gloire française, s’est empressé de saluer en elle « la voix de la liberté des femmes et des oubliés du siècle. »            

Laissons le dernier mot à la toute nouvelle récipiendaire, qui, s’offusquant du prix attribué à Bob Dylan, écrivait en 2016 « je crois que cette récompense est le signe d’un tournant : ce qui est proprement littéraire se dissout.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Michèle Mazel pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous