Publié par Gertrude Lamy le 29 novembre 2022
Crise de l’énergie : la centrale à charbon de Saint-Avold a redémarré

Source : Lavoixdunord

La centrale à charbon Emile-Huchet de Saint-Avold (Moselle), qui avait fermé en mars dernier, a recommencé à produire de l’électricité lundi matin, a indiqué à l’AFP le directeur du site, Philippe Lenglart.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Depuis lundi matin

Les températures, jusqu’alors relativement douces, sont désormais « ‘de saison’ et nous avons été appelés à produire depuis 09H00 ce (lundi) matin », a-t-il précisé, confirmant des informations de plusieurs médias.

Très émettrice de CO2, la centrale Emile-Huchet, l’une des dernières du parc français à fonctionner au charbon, devait fermer ses portes définitivement fin mars, mais le gouvernement n’excluait déjà pas de la redémarrer « à titre conservatoire » pour sécuriser l’approvisionnement du pays en électricité compte tenu du conflit en Ukraine et des déboires rencontrés par le parc nucléaire d’EDF.

Fin juin, le gouvernement avait ainsi annoncé sa volonté de la rouvrir au moment de l’hiver, un redémarrage qui « s’inscrit dans le plan de fermeture », avait alors souligné le ministère de la Transition énergétique. Le ministère avait insisté sur le fait que l’engagement d’Emmanuel Macron de fermer l’ensemble des centrales à charbon en France demeurait « inchangé ».

Deux centrales ouvertes en France

La loi pour le pouvoir d’achat votée début août incluait par ailleurs une mesure permettant à GazelEnergie de réembaucher les salariés cet hiver. Plus de la moitié devaient partir à la retraite, et les plus jeunes devaient être reclassés au sein des nouveaux projets de l’entreprise. GazelEnergie prévoit entre autre de construire une chaudière biomasse à la place de la centrale à charbon.

Au total, il faudra plus de 500 000 tonnes de charbon pour faire tourner jusqu’à fin mars le site qui, lorsqu’il fonctionne à pleine capacité, produit jusqu’à 600 Megawattheures et peut alimenter un tiers des foyers de la région Grand-Est.

Il n’y a qu’une seule autre centrale au charbon, à Cordemais (Loire-Atlantique), encore ouverte en France. Dans l’Hexagone, plus de 67% de l’électricité produite est d’origine nucléaire, la part des combustibles fossiles ayant été en 2020 de 7,5%, dont 0,3% de charbon et 6,9% de gaz.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous